nouvelle calédonie
info locale

Sydney-Hobart 2018: l'appel de Black Jack a été rejeté, la victoire de Wild Oats est confirmée [MàJ]

voile
Sydney-Hobart 2018: Black Jack
Le supermaxi Black Jack de Peter Harburg. ©Rolex / Studio Borlenghi
C'est bien le supermaxi Wild Oats XI qui remporte la soixante-quatorzième course à la voile entre Sydney et Hobart. La contestation émise par son rival malheureux Black Jack, arrivé deuxième, n'a pas été jugée valable. Ce samedi à 17 heures, 45 bateaux se trouvaient toujours en mer.
[MISE A JOUR DE SAMEDI SOIR]

Dans le feuilleton de la Sydney-Hobart, les organisateurs ont rejeté cet après-midi l’appel déposé par Black Jack. La victoire du super-maxi Wild Oats XI, vendredi vers 8h20 heure locale, est donc confirmée. Son concurrent malheureux, arrivé deuxième, l’accusait d'avoir coupé son système de localisation, le rendant invisible des autres concurrents. Un motif jugé invalide.
  

Pénalité l'an dernier

Wild Oats XI, déjà huit fois vainqueur de la classique Sydney-Hobart, a remporté cette soixante-quatorzième édition en un jour et dix-neuf heures, après une féroce bataille avec trois autres supermaxis. En 2017, alors qu'il était déjà arrivé premier, le navire de la famille Oatley avait écopé d'une pénalité d'une heure en raison d'une quasi-collision en toute fin de course. Comanche avait alors été déclaré vainqueur. Et détenteur du record pour cette épreuve, à savoir un jour, neuf heures, quinze minutes et 24 secondes. Mais cette fois, le vainqueur conserve le titre, son neuvième dans cette épreuve.
 

34 arrivées samedi à 17 heures

Quant à la course, elle se poursuit pour une grande partie des concurrents. Ce samedi à 17 heures, plus de trois jours après le départ, il restait 45 bateaux en mer. A ce stade, 34 participants avaient atteint la Tasmanie, dont le seul et unique bateau français, Teasing machine, qui a bouclé l'aventure vers 8h30 ce matin (classement à consulter ici).
Publicité