nouvelle calédonie
info locale

Tanéo victime de son succès

transports
Lancement de Taneo et du Neobus, 12 octobre 2019
Selon le SMTU, le Néobus comptabilise 80 000 voyages en moins d'une semaine. ©Coralie Cochin / NC la 1ere
Une semaine que Tanéo a pris du service. Gratuit au démarrage, le réseau de transport en commun qui dessert le Grand Nouméa a enregistré 80 000 montées rien que pour le Néobus. Alors que les nouveaux tarifs entrent en vigueur lundi, les usagers tirent un bilan contrasté.
Tanéo a déjà transporté gratuitement des dizaine de milliers de passagers, depuis le samedi 12 octobre. Avec 22 000 abonnements vendus avant sa mise en service, ce sont 15 000 nouvelles cartes qui viennent d’être délivrées en seulement quelques jours.
 

«Attendre comme ça, c'est du non respect»

Du côté de la station Moselle de Nouméa, certains usagers attendent toujours de récupérer leurs pass. «On m'a dit que ça ouvrait à partir de six heures, s'agace une cliente. Je suis arrivée à six heure moins le quart. J'ai attendu pendant deux heures - deux heures et demi. Pourquoi ? Parce que leurs machines ne fonctionnaient pas ! Je trouve ça inadmissible qu'on nous fasse attendre comme ça, c'est du non-respect.»
 

«Je descends plus vite au centre-ville»

Avec ses plus de 160 véhicules neufs et de nouvelles lignes, le réseau Tanéo se fait plus dense dans l’agglomération, simplifiant ainsi le quotidien des Calédoniens. «Pour moi, c'est bien, maintenant, parce que c'est le trajet que je [prends], apprécie cette usager du Néobus : Dumbéa-sur-mer jusqu'à la Moselle et on a juste un car à prendre.» «Je descend plus vite au centre-ville et au travail», renchérit cette habitante de Jacarandas, à Koutio.
 
Recharge pass Taneo, 18 octobre 2019
©NC la 1ere
 

Des habitudes bousculées

Quand Karuïa et Carsud fusionnent pour donner Tanéo, les usagers ne sont pas toujours ravis. Ils constatent des bus bondés, des temps d’attente trop longs et des trajets qui bousculent leurs habitudes. «C'était mieux le car "hier", compare une habituée. Ce car-là, je [n'en] veux pas. Je suis perdue dans les cars de Tanéo.»
 

Tanéo s'excuse pour les désagréments

Conscients d’être victimes de leur succès, les responsables du réseau Tanéo ont promis d’apporter rapidement des solutions. «On a eu 80 000 usagers sur le Néobus durant cette semaine, à hier soir», annonce le directeur du SMTU - Syndicat mixte des transports urbains. 
 

La gratuité finit lundi

«Cette semaine nous permet aussi de répertorier toutes les doléance pour pouvoir adapter l'offre de transport à ces contraintes, à ces remarques, ajoute Christophe Lefèvre. C'est ce que nous sommes déjà en train de de faire. On a étendu des horaires sur Païta dès ce matin. J'espère qu'on pourra faire pareil sur le Mont-Dore dans très peu de temps. » L’arrêt de l gratuité, la semaine prochaine, permettra certainement la reprise d’un trafic plus fluide.

Le reportage de Lizzie Carboni et Michel Marin :
©nouvellecaledonie
Publicité