publicité

La tête du feu maîtrisée à Païta

Plus de 1600 hectares brûlés... L’incendie survenu hier sur la zone de Bangou à Païta a été d’une rare ampleur. Les flammes attisées par les vents se sont propagées à grande vitesse. La circulation qui avait été coupée sur la RT1 dans les deux sens a été rétablie hier en fin de journée.

Plus de 1600 hectares ravagés, dont 1200 dans la seule matinée d’hier. © Philippe Bernut/NC1ère
© Philippe Bernut/NC1ère Plus de 1600 hectares ravagés, dont 1200 dans la seule matinée d’hier.
  • Sheïma Riahi, Isabelle Peltier
  • Publié le , mis à jour le
Hier soir, la tête du feu était maîtrisée mais les flammes sont encore vivaces  sur les flancs, en particulier aux alentours de la tribu de Bangou, où les habitations sont toujours directement menacées. L’important dispositif de lutte est donc reconduit ce vendredi matin.  Soit une cinquantaine de sapeurs-pompiers, une vingtaine de gendarmes, deux hélicoptères bombardiers d’eau et plus d’une quinzaine d’engins. Un HBE de grande capacité est déjà en place depuis 6 heures ce matin. Les objectifs pour la journée sont de maintenir fixée la tête du feu sur la propriété Magnin, d'éviter la propagation de l'incendie sur la propriété Pierson, de protéger les habitations de Bangou et de prévenir les reprises vers les Haras de Tontouta. Les lignes haute tension 33 000 KV sont neutralisées entre la propriété Magnin et Bangou. La ligne haute tension 150 000 KV est neutralisée de Bangou à Tontouta pour favoriser et sécuriser l'action des moyens engagés sur les différents secteurs. 

La circulation, qui avait été coupée sur la RT1 a été rétablie dans les deux sens hier en fin de journée. Une enquête est en cours pour déterminer l’origine de cet incendie hors-norme.

Retour sur cet incendie avec Karine Arroyo, Sylvie Hmeun et Michel Bouilliez 
FEUX DE PAITA WEB

Grosses coupures d’électricité

Pour des raisons de sécurité, la zone autour de l’incendie avait subi hier des coupures. Conséquence, des coupures sont aussi intervenues dans le Nord vers hier soir 18 heures. Un peu plus tard vers 20h30, la totalité des foyers du Nord était réalimentée. Les foyers de Bourdinat et de Quai Manto doivent retrouver le courant ce matin. Dans la journée, toujours pour des raisons de sécurité, la tribu de Bangou et la zone de Saint-Vincent pourraient être encore privées d’électricité à compter de ce vendredi matin.
Les lignes haute tension ont du être désactivées hier par mesure de sécurité. © Philippe Bernut/NC1ère
© Philippe Bernut/NC1ère Les lignes haute tension ont du être désactivées hier par mesure de sécurité.

Un vol d’Aircalin impacté

Seul le vol de Brisbane a été impacté hier par cet incendie. Prévu à 17h15, il a été reporté à 22 heures pour une arrivée à 23h40 en Australie. Le retour de Brisbane était prévu à 2h30 ce matin pour une arrivée à Nouméa à 5h30. Le vol pour Tokyo est parti normalement hier soir. Le trafic aérien, à cette heure, n'est pas perturbé. 
Le front des flammes aux abords de la RT1 ont conduit la fermeture de l'axe routier dans les deux sens hier. La circulation a été fortement perturbée. © Philippe Bernut/NC1ère
© Philippe Bernut/NC1ère Le front des flammes aux abords de la RT1 ont conduit la fermeture de l'axe routier dans les deux sens hier. La circulation a été fortement perturbée.

24 communes en risque extrême d’incendie

La Nouvelle-Calédonie est toujours en proie aux flammes. 24 communes sur 33 sont à ce jour placées en risque extrême d’incendie « feux de forêt » : Bélep, Boulouparis, Bourail ,Canala, Farino, Hienghène, Houaïlou, Koné, Kouaoua, La Foa, Moindou, Nouméa, Ouégoa, Païta, Poindimié, Ponérihouen, Pouébo, Pouembout, Poum, Poya, Sarraméa, Thio, Touho et Voh. Par conséquent, il est formellement interdit de faire du feu non domestique sur l’ensemble du pays.
© Météo NC
© Météo NC

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play