nouvelle calédonie
info locale

Le théâtre de l’île souffle ses vingt bougies

théâtre
Théâtre de l'île
Havre de culture et lieu de rencontre entre le public et les artistes Calédoniens, le théâtre de l'île a vu défiler sur ses planches bon nombre de comédiens en près de vingt ans. Pour 2020, la programmation est riche en spectacles plébiscités par les théâtres hexagonaux, malgré un budget en baisse.
Les artistes du théâtre de l’île espéraient présenter aux calédoniens vingt-deux spectacles, mais cette année, il n’y en aura que treize. Le Théâtre de l’île, comme de nombreuses structures culturelles voit cette année encore, son budget réduit. « On a été sur une année très importante pour nous puisque le 28 septembre 2000, c’était notre ouverture, cela fait vingt ans. Mais cet anniversaire on ne peut pas le fêter parce qu’évidemment ce qui était prévu n’a pas pu être fait », regrette Dominique Clément-Larosière, directeur de la structure de Nouville.
 

Qualité


La saison 2020 sera en revanche marquée par la qualité de ses propositions. La première pièce de l'année, Ensemble de Fabio Marra, sera portée par Catherine Arditi dès le 28 février prochain. L’artiste a décroché le Molière 2017 de la meilleure comédienne du théâtre privé pour son rôle d’Isabella. À l’affiche également, des pièces au grand succès comme le syndrome du banc de touche, ou les filles aux mains jaunes. 

Une programmation un peu moins étoffée que les années précédentes, mais pour laquelle des artistes de renom ont été sélectionnés explique Dominique Clément-Larosière. « On a réussi à trouver des pièces avec des comédiens connus qui pourront attirer le public. Même si on en fait un petit peu moins, je pense que l’on en fait pas moins qualitativement. Deux créations ont pu être maintenues, il s’agit de l’adaptation du Mariage de Figaro par la compagnie Archipel et 12 Hommes en Colère, porté par Alain Mardel. C’est vraiment très ambitieux d’avoir douze comédiens calédoniens sur le plateau ».

Afin de favoriser l’accès au théâtre pour tous, des tarifs réduits sont proposés aux moins de 23 ans. En 2019, le théâtre de l’île a accueilli 23 000 spectateurs dont 5 000 scolaires. 

Le reportage de Judith Rostain et Patrick Nicar :
©nouvellecaledonie