Un camp itinérant à cheval dans la Chaîne

vacances houaïlou
Les jeunes cavaliers de ce camp itinérant entre Houaïlou et Thio ont de treize à dix-sept ans. AIWA
Les jeunes cavaliers de ce camp itinérant entre Houaïlou et Thio ont de treize à dix-sept ans. ©Marie-Laure Euriboa
Une aventure de dix-sept jours, à cavaler dans la Chaîne. Vingt jeunes vacanciers ont débuté lundi un périple parti de Houaïlou qui va les mener jusqu'à Thio, en suivant les sentiers des anciens et en s'arrêtant en tribu. Habitant différents points de la Grande terre, ces ados accompagnés par un guide équestre auront traversé sept communes. Un camp itinérant organisé par l’association AIWA.

Bombe sur la tête, un sac à dos pour certains et de l’eau, c’est chacun sur un cheval. Les vingt jeunes vacanciers ont entre treize et dix-sept ans. Ils sont partis le lundi 17 janvier de Ouakaya, à Houaïlou, pour rejoindre dan l'après-midi Neoua. La première étape d'un long parcours dans la nature. Avec font des arrêts en tribu.

On fait deux nuits à chaque escale. On voit avec les familles qui vont nous accueillir si elles ont des activités à nous proposer. Ça permet de faire reposer les chevaux.

Elise Nan, animatrice de camp de vacances


Les trajets ? Des parcours utilisés autrefois par les anciens. Avec en chemin, de belles découvertes.

Le fait de traverser les montagnes comme ça, ça lui permet de voir l'envergure de la nature. Ça leur permet aussi d'échanger, de discuter avec les gens des tribus. De connaître des tribus de la Chaîne.

Marie-Laure Euriboa, mère d’une participante de treize ans


Mercredi 19, c'est en arrivant à Kouaoua qu'un de ces jeunes cavaliers confie ses impressions.

Ce que j'ai trouvé de beau, c'était le paysage, et ce qui était net, c'est de faire des galops.

Rowan Kamereumoa, inscrit au camp


Les adolescents sont accompagnés par des animatrices et par un guide équestre. 

On fait des traversées, ce sont d’anciennes routes de nos vieux. Je parle beaucoup aussi de la nature, les forêts. Surtout là où on passe, des endroits où ça n’a pas été touché, encore.

Abel Euribeari, guide équestre

Abel Euribeari, guide équestre

La mairie de Houaïlou contribue à ce centre organisé par l'association des Animateurs et des intervenants de Waa Wi Lûû, notamment sur la partie logistique. Et la commune de Kouaoua devait prendre le relais, pour le transport des affaires des jeunes cavaliers. L'arrivée doit se faire à Thio Mission le lundi 31 janvier, avant le retour à la maison le mardi 1er février.

Vacances dans la Chaîne à cheval