Une application pour cartographier les terres coutumières

foncier
V-Pac : une application pour cartographier les terres coutumières
©Louis Perin/NC la 1ère

C'est une start-up d'Ouvéa qui a lancé le concept : tracer par données GPS les limites foncières de la Calédonie via son mobile. Un nouvel outil numérique, V-Pac, pour valoriser les terres coutumières et peut-être, aussi, résoudre les conflits liés au foncier.

Du bout de ses doigts, le grand-chef Bergé Kawa ne décroche plus de son téléphone. A l'écran, le chef coutumier découvre les données GPS qui cartographient et valorisent l'ensemble des sites coutumiers de la région de Sarraméa via l'application V-Pac.

Une application pour cartographier les terres coutumières
©Louis Perin/ NC la 1ère

 

Valoriser le patrimoine des aires coutumières

Une région qui comptait avant la colonisation plus de 300 emplacements de cases et autant de lieux d'échanges.

Ça m'a permis de répertorier les clans de la mer, gardiens du littoral, et les clans de la montagne.

Bergé Kawa, grand chef de la tribu de Petit Couli

 

L'application V-Pac, qui est encore en phase de test réel, a pour objectif de valoriser ces sites coutumiers tout en essayant à moyen terme de résoudre les conflits entre les clans liés au foncier. "Cette application est dédiée aux propriétaires terriens, précise Jannai Tokotoko, de la start-up IAI (Intelligence artificielle des îles). Elle permet de capitaliser un ensemble de données en lien avec l'héritage des terres coutumières. Chaque propriétaire terrien pourra lui-même délimiter son espace, et définir les liens qu'il y a avec son espace. Toutes ces données seront ensuite cartographiées sur un site web, ce qui permettra en cas d'un éventuel conflit, d'avoir un support sur lequel discuter."

L'application permet également d'inclure des enregistrements vocaux pour chaque site et chaque cadastre, qui seront retranscrits automatiquement en texte.