Les Calédoniens ont profité d'une dernière matinée ensoleillée, avant le reconfinement

coronavirus
Plage BD reconfinement 16 octobre 2021
©Caroline Antic-Martin / Nc la 1ere
Depuis 14 heures ce samedi, la Nouvelle-Calédonie est à nouveau en régime de confinement strict. Beaucoup de Calédoniens ont profité de la matinée avant le reconfinement, pour se rendre à la plage et dans les restaurants.

Avant que le confinement strict soit rétabli à 14h, nombreux étaient les Calédoniens, à se rendre sur les baies pour diverses activités. Wingfoil, planche à voile, paddle, ou encore pique nique sur la plage… à chacun ses plaisirs.

"Les enfants, ils ont besoin d'espace et de prendre l'air"

Du côté de l’Anse Vata, Séra et sa petite famille en ont bien profité. "Je suis venue avec mes enfants pour profiter un peu, parce que après comme on est en appartement, c’est vrai que c’est pas évident. Nous les adultes, on peut trouver des activités, mais les enfants, ils ont besoin d’espace et de prendre l’air", lance la mère de famille. 

Prendre un bain de soleil ou tout simplement pique-niquer sur la plage, cela à suffit à la majorité des Calédoniens pour profiter de l’air libre, avant le reconfinement. D'autres, plus téméraires, n’ont pas résisté à l’appel de la mer.

"Ce qui me surprend, c’est de voir des gens en train de se baigner, alors que l’arrêté du président Mapou et du haut-commissaire est clair : la baignade est interdite", lance Christophe, promeneur.

"Pour autant je les comprends, parce que les sports nautiques sont autorisés. Donc comment interdire la baignade? C’est une des aberrations de la réglementation en vigueur. Sinon, je trouve ça agréable de pouvoir profiter des derniers instants avant le confinement. Les gens sont en terrasse à la BD, avec le respect des gestes barrières et des distanciations sociales, donc pour moi, c’est clair". 

Winfoil anse vata 16 octobre 2021

 

Le reportage de William Lecren

 

Coup de massue pour les restaurateurs

Et si certains en ont profité pour apprécier un dernier repas en restaurant, les professionnels de la restauration accusent le coup, à l’image de Fabrice Louyot, restaurateur à Magenta.

"C’est le coup de massue. On était préparés à ouvrir en mode Covid. On a fait tout ce qu’il fallait faire pour se protéger et protéger nos clients. On a installé des box, on a installé notre tablette pour prendre les QR code, on a aussi installé les gels hydroalcooliques. On a vraiment tout fait pour être dans les règles et on a même supprimé des tables. Enfait, on pouvait accueillir en temps normal 60 couverts et en mode Covid, on en fait une quarantaine. On s’était mis aux normes et là, le fait qu’on nous empêche pour la sixième fois consécutive de faire un samedi soir en mode restaurant, c’est un coup de massue".

Fabrice Louyot, restaurateur à Magenta

 

Certains clients aussi, ont été déçus 

Même déception pour Marine, qui avait réservé une table en restaurant pour ce samedi soir. "C’est vrai que depuis un mois on est pas sortis, donc j’ai une frustration de ne pas pouvoir passer un moment et surtout, d’être prévenus au dernier moment".

Marine, avait réservé un restaurant pour ce samedi soir

 

Un confinement strict express, qui se poursuit jusqu'à lundi, 5 h du matin. Ce sera ensuite le retour au confinement adapté, avec la poursuite du couvre-feu, de 22h à 5h du matin.

Le reportage de Caroline Antic-Martin et Claude Lindor : 

©nouvellecaledonie