Prony Resources : des salariés dans les starting blocks

nickel
Usine du sud
©NC la 1ère

Ils ont repris le chemin de l’usine Prony Resources, anciennement Vale NC. Une partie des salariés sont de retour à Goro après avoir été en chômage partiel pendant des mois pour certains. Des salariés fortement sollicités pour produire 3000 tonnes de NHC par mois. 

Prony Resources a dix jours pour tout redémarrer. Objectif : produire 3000 tonnes de NHC chaque mois à partir du 20 avril ! Avec un coup de production à 10 000 dollars la tonne de nickel en 2023. Du coup sur le site de Goro, les 1 200 salariés de la nouvelle société ne chôment pas. C’est une course contre la montre pour remettre sur pied au plus vite l’usine d’acide. Remettre sur pied également l'unité de densification du minerai. " C'est le premier équipement qui fait la jonction entre la mine et l'usine, détaille Jean-François Reuillard, responsable département neutralisation. C'est la boue qui contient le minerai et cette cuve va alimenter ensuite le circuit de densification du minerai. Là on profite de cette phase d'arrêt pour inspecter la cuve. "

Le reportage de Dave Waheo-Hnasson et Nicolas Fasquel :

Plus de 1 000 gros sacs de NHC par jour

Le fameux NHC est un produit intermédiaire composé de nickel et de cobalt. Lorsque l’usine sera totalement opérationnelle, il devrait sortir de ses unités de production plus de 1 000 gros sacs de NHC par jour. Dans chacun de ses sacs, 800 kilos de produit intermédiaire, dont 20 % de nickel et de cobalt calédoniens. " On exporte par conteneur plus de trois tonnes de nickel. A partir de ce moment-là, son voyage commence vers nos clients. Nous avons des clients à travers le monde et on va pouvoir le valoriser vraiment en travaillant sur la qualité du produit, sur son packaging, mais aussi sur la manière dont il est produit ", explique Gabriel Bensimon, responsable marketing. 

sacs usine sud
©NC la 1ère

Un produit fini qui séduit des clients exigeants comme Tesla et d’autres fabricants de batteries de véhicules électriques. Dès le mois de mai, Prony Resources devrait procéder à ses premières exportations. Selon nos informations, Tesla devrait absorber 30 % de la production annuelle de cette nouvelle usine.

Lucy : produire des résidus secs dès le 1er semestre 2023

Et concernant le projet Lucy. Les travaux devraient reprendre la semaine prochaine. Objectif, produire des résidus secs dès le 1er semestre 2023. Le barrage KO2 doit également être renforcer.

Les précisions de Didier Ventura, directeur général délégué de Prony Resources :