Vaccination contre la Covid-19 : mode d'emploi

coronavirus dumbéa
unité covid 19 médipole
©Caroline Antic-Martin

Cinq jours après les premières vaccinations, la campagne contre la Covid-19 se poursuit sans encombre à l'unité de vaccination temporaire, située au Médipôle. A ce jour, plus de 600 personnes prioritaires ont reçu la première injection.

Florence Fragassi est la 555ème personne à recevoir localement la première injection du vaccin Pfizer-BioNtech contre la Covid-19. "Je travaille au laboratoire du Médipôle, et on est amenés à avoir des prélèvements de Covid, donc ça me rassure, pour moi, mon entourage et mes collègues aussi", indique Florence Fragassi, technicienne de laboratoire.

Un parcours par étapes

La téléconsultation médicale approuvée en Nouvelle-Calédonie
La téléconsultation médicale validée par le gouvernement le 8 juin 2021 ©C.C

Pour être vaccinée aujourd’hui, Florence a dû suivre un protocole strict, établi par le gouvernement. Première étape : la prise de rendez-vous. Elle se fait par téléphone ou par mail auprès des 6 agents assignés à cette tâche. Pour l’heure, seules les personnes prioritaires peuvent obtenir un rendez-vous. "Ils ont un menu déroulant dans lequel ils saisissent l'entreprise et après, le type d'emploi, parce que dans une même entreprise, tout le monde n'a pas la même priorité suivant la catégorie socio-professionnelle. Et le logiciel lui-même calcule si la personne est en priorité 1 ou en priorité 2", explique Karine Fongue, cheffe de service projets et relations métiers au Médipôle.

Six contre-indications

Pour l’instant, la vaccination se déroule à l’unité de vaccination temporaire du Médipôle. Le patient doit d’abord remplir un formulaire de consentement, puis répondre aux questions du personnel. Objectif : vérifier l’identité, le niveau de priorité et détecter d’éventuelles contre-indications. 

"Six contre-indications, la majeure étant l'allergie, la grossesse et l'allaitement faute d'informations, ne sont pas vaccinés. Les personnes malades préfèrent reporter, surtout un antécédent de Covid de moins de trois mois parce que l'immunisation est moins bonne, et si quelqu'un a eu un vaccin dans les moins de quinze jours, on reporte", explique le docteur Christophe Assié, médecin urgentiste au Médipôle.

Après un bref entretien avec le médecin, direction la salle de vaccination. Les doses sont préparées sur place chaque jour en fonction des besoins. Le vaccin est livré décongelé. Une fois mélangé à du sérum physiologique, il permet de fabriquer 5 doses

Une unité qui tourne à plein régime

vaccination covid 19 médipole
©Caroline Antic-Martin

Les doses sont étiquetées et conservées au frais en attendant d’être injectées dans les 6h. A ce jour, plus de 600 personnes prioritaires ont déjà reçu une première injection.  

L'objectif étant de 160 vaccinations par jour, nous avons la capacité de faire le double, tranquillement sans qu'il y ait de délai d'attente, sans jouer sur la sécurité et notre processus fonctionne parfaitement bien.

- Docteur Christophe Assié

 

Une fois vaccinées, les personnes sont placées sous surveillance pendant 15 minutes pour déceler d’éventuelles réactions. Dernière étape : la remise du carnet de vaccination et la confirmation du second rendez-vous. La deuxième injection doit impérativement se faire 21 jours après la première. 

Le reportage de Caroline Antic-Martin et Carawiane Carawiane :