Vaccination contre le Covid-19 : l'autorisation des deux parents est finalement requise pour les mineurs

coronavirus
Vaccination plus de 16 ans
©Carawiane Cariawane / Nc la 1ere

Le gouvernement vient de préciser le protocole de vaccination pour les mineurs âgés de 12 à 17 ans. Contrairement à ce qui avait été décrété initialement le 8 juin, l'autorisation des deux parents et/ou du tuteur légal est exigée. 

Après quelques jours de flottement, le gouvernement, "en concertation avec les centres de vaccination" précise, ce jeudi 17 juin, les modalités de vaccination pour les mineurs âgés de 12 ans et plus. Le jeune devra présenter une autorisation de ses deux parents et/ou de son tuteur légal. "Pour être vacciné, le mineur doit se rendre dans un centre de vaccination accompagné de l’un de ses parents ou de son tuteur légal", souligne le gouvernement dans un communiqué de presse. Une modalité différente de celle décrétée dans un premier temps, le 8 juin, et qui n'exigeait l'autorisation que d'un seul parent

Les documents administratifs suivants doivent être obligatoirement présentés : 

  • une pièce d’identité du parent ou du tuteur légal présent (passeport, carte d’identité)
  • le livret de famille ou une copie de l’acte de naissance de l’enfant.

L’autorisation des deux parents est nécessaire à la vaccination des mineurs de 12 ans et plus. En cas d’absence d’un des deux parents au moment de l’acte, le parent présent remplit l’autorisation parentale et s’engage sur l’honneur à ce que le parent co-titulaire de l’autorité parentale ait donné son consentement.

Une exception pour les jeunes qui souffrent d'une pathologie

Le gouvernement concède une exception à cette règle, pour les jeunes âgés de 12-17 ans "qui souffrent d’une pathologie les exposant à un très haut risque de forme grave de Covid-19. Dans ce cas, précise le gouvernement, la vaccination nécessite l’autorisation d’un seul des deux titulaires de l’autorité parentale. En effet, la vaccination, dont le bénéfice/risque individuel pour le jeune est évalué favorablement par un professionnel de santé, peut être considérée comme un acte usuel de l’autorité parentale."

Pour rappel, l’autorisation parentale dans le cadre de la vaccination contre le Covid-19 est disponible sur le site du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, et le sera prochainement dans les centres de vaccination.