nouvelle calédonie
info locale

Vente à la sauvette, où vente à distance? une question que le tribunal correctionnel de Nouméa a tranché

Le gérant d’une société de vente à distance a été jugé ce matin au tribunal correctionnel de Nouméa pour avoir vendu de l’alcool dans un lieu public et sans autorisation le 11 mars 2016. Le tribunal l’a condamné à 150 000  francs d’amendes avec sursis. 
Mais Hermondo Lotaut s'est défendu devant le tribunal. Il a apporter la preuve que son entreprise en bien en règle, et que son activité est la vente d'alcool à distance. Il a expliqué que la vente s'est conclue au téléphone et qu'il a livré sa marchandise dans un lieu public parce qu'il ne peut pas se rendre dans certains quartiers passé 20h.
Le gérant a déclaré être pour une règlementation de ce secteur d'activité mais avec la consultation des professionnels.
Condamné, il a décidé de faire appel.

Publicité