Vers un livret unique et numérique pour tous les élèves du primaire

gouvernement de nouvelle-calédonie
Rentrée scolaire à Païta, école Abel
Scène de classe à Païta, rentrée scolaire 2021. ©Caroline Antic-Martin / NC la 1ere

Le livret scolaire unique en cours de déploiement dans les écoles primaires de Nouvelle-Calédonie. L'appli est expérimentée depuis la rentrée. Le gouvernement vient d'autoriser dans ce but un processus de traitement de données à caractère personnel.

N'allez pas imaginer pas un document papier. Derrière l'appellation "livret scolaire unique Nouvelle-Calédonie" (traduite par le sigle LSU-NC), on trouve une application informatique développée au niveau du gouvernement

  • Meilleur suivi au fil des classes

Le principe, c'est que chaque élève du primaire garde un livret unique au fil de sa scolarité, dans le public comme le privé. L'appli doit regrouper ses bilans périodiques, ses bilans de fin de cycle, et autres fichiers attestant que telle compétence ou telle connaissance est acquise. 

Elle se veut consultable par l'équipe éducative du cycle concerné, ou celle en première année du cycle suivant. Et comme le cycle trois va du CM1 à la sixième, le LSU doit renforcer le lien entre l'école et le collège. Plus largement, l'objectif est de deux ordres :

  • aider les enseignants à organiser et à mettre en œuvre les apprentissages des élèves, dans le cadre du socle commun de connaissances et des programmes.
  • évaluer les acquis de chaque élève et rendre compte de leur évolution.

 

  • En chantier depuis octobre 2020

Selon le gouvernement, le livret scolaire unique est en chantier depuis octobre 2020. Il a été conçu par des enseignants et des directeurs d’école. Une appli développé par la direction du Numérique et de la modernisation, évidemment en lien avec celle de l’Enseignement.
En janvier dernier, le Congrès adoptait une délibération sur l'organisation du premier degré. Et le texte prévoit le livret scolaire numérique unique. 

  • Expérimenté dans vingt écoles

Depuis la rentrée 2021, vingt écoles testent l'application, histoire qu'elle soit améliorée au fur et à mesure des retours. 
Mardi 18 mai, le gouvernement a autorisé la création d'un traitement de données à caractère personnel, dédié à ce projet. Et l'appli est désormais appelée à être largement déployée. "Avec un accompagnement des enseignants dans son utilisation".

  • Pour les familles aussi 

Au niveau national, le livret scolaire unique permet aux parents de voir les acquis et le progrès de leur enfant. A l'échelle calédonienne, cette phase est prévue à partir de l'an prochain : courant 2022, annonce le gouvernement, "le livret scolaire unique doit aussi devenir un instrument de liaison pédagogique entre les enseignants et les familles. Ainsi, les élèves et leurs responsables légaux pourront consulter l’application à distance"