VIDEO. Covid-19 : quand les enfants apprennent les gestes barrières dans les centres de loisirs

coronavirus
Centres de vacances
©Brigitte Whaap

Après quatre semaines de confinement à la maison, les enfants ont pu retrouver leurs camarades au centre de loisirs de la FOL Candide-Koch à Nouméa. Pour ce premier jour, ils commencent à apprendre les gestes barrières et les animateurs redoublent de créativité.

Le hérisson, le coq ou encore le serpent, pour apprendre les différentes étapes pour bien se laver les mains face au Covid-19. Les animateurs du centre de loisirs de l’école Candide-Koch s'inspirent de la nature pour enseigner les gestes barrières aux petits. "Par rapport aux primaires, ça va, ils intègrent vite. On a expliqué les règles ce matin et on les rappelle au fil de la journée", détaille Audrey Liufau, animatrice. 

"On a envie de jouer avec nos amis"

Les trente enfants présents sont séparés en neuf groupes et éloignés les uns des autres. Des enfants qui ont bien compris les nouvelles règles. "On a envie de jouer et de rester avec nos amis, mais on ne peut pas", regrette Lorenza, 8 ans. 

Lavage mains
©Brigitte Whaap

Après quatre semaines de confinement les enfants sont heureux de retrouver leurs amis. "C'était pas facile de rester à la maison et de faire le travail avec les parents", raconte Aloan, 9 ans. 

Pas plus de six enfants par table

Le directeur du centre de loisirs et son équipe ont mis des marques aux sols pour que les enfants puissent visualiser la distance d’un mètre à respecter. C’est tout un protocole qui a dû être installé dans ce centre pour respecter les règles établies par les autorités sanitaires. "Tous les soirs, on nettoie notre centre et les meubles avec un désinfectant", précise Pétélo Fakailo, le directeur.  

cantines
©Brigitte Whaap

Pas plus de six enfants par table dans la cantine pour garder les distances et un service effectué en deux temps. Malgré ce dispositif, les enfants essaient tant bien que mal de s’adapter aux nouvelles règles.

Le reportage de Brigitte Whaap et David Sigal :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live