VIDEO. Ensemble à la maison, avec Simane

coronavirus
Ensemble à la maison avec Simane
Confinement oblige, c'est avec ses parents à la Rivière-Salée, dans la maison familiale, que Simane décide de passer cette période. L'occasion pour lui également, d'aider ses parents dans les tâches quotidiennes.
Originaire de la petite île calédonienne de Lifou, Simanë, arrive très jeune à Nouméa. Au quartier de Rivière-Salée, l’adolescent, qui hésite encore entre le vice et la vertu, il découvre le hip hop, le slam, la danse et le rap, en suivant les traces des grands frères de l’association Yanness. 

Simane, qui n'a pas l'habitude d'être enfermé chez lui, nous fait partager son confinement en nous racontant ses journées à la " mez " comme il dit.
Il veut donner, à travers son message, de la force et du courage à toutes les personnes en confinement. Avec " la bande " via les réseaux sociaux, ils se sont lancés un challenge quotidien, avec au réveil et pour bien commencer la journée, ils se lancent dans une série d'une dizaine de pompes.

Avec sa maman, pour s'occuper, ils remettent au goût du jour les recettes culinaires de la grand-mère. Avec son papa, ce sont plutôt de longues discussions, et ensuite, c'est beaucoup " la play qui ramasse " ! . Simane profite de ce confinement, pour se forcer à lire, lire beaucoup, car la lecture c'est pas trop son truc ! . Il essaye de ne pas trop s'adonner à la nourriture, lorsque l'ennui se fait sentir, dans ce cas, il met sa natte puis danse, slam et s'entraîne.

La solution la bande, c'est le confinement, faut rester confiné, c'est notre seule arme face à ce virus

 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live