publicité

Wanaro N'Godrela grand nom du tennis calédonien a disparu

Wanaro N’Godrella est mort à l’âge de 66 ans aujourd’hui.  Il aura marqué le tennis Calédonien, comme étant le plus grand joueur originaire du caillou. Premier Calédonien a participé à des tournois du Grand Chelem. Il faisait parti des 100 premiers joueurs mondiaux.

© NC1ERE
© NC1ERE
  • Par Brigitte Whaap
  • Publié le , mis à jour le
Dans les années 60, Wanaro N’Godrela se fait remarquer par un entraîneur australien sur les courts du tennis club du Mont Coffyn. John Hillebrand l’emmène à Melbourne et l’entraîne de l’âge de 10 à 18 ans.

Remarqué par la Fédération Française de Tennis, lors de son service militaire, il intègre le bataillon de Joinville ou se trouve un centre sportif de haut niveau.
Selon son ami Gérard Winter : « Il avait un jeu plutôt tendu, et il faisait parti des 10 joueurs mondiaux au meilleur service. »

© NC1ERE
© NC1ERE

L’année de tous les records est celle de 1973, ou il réussit à monter à la 71ème place mondiale et devient le 5ème Français. Cette année là, il arrive en quarts de finale de l’Open d’Australie et à Roland-Garros, il atteint le 3ème tour.

Dans son palmarès :
-      Il est en finale à Hobard en Australie en janvier 1972
-      Il est en demi-finale à Nice en avril 1973
Il fera partie de l’équipe de France en 1973 pour la Coupe Davis et jouera les quarts de finale en double et en 1974.

© NC1ERE
© NC1ERE

En 1976, il se retire du circuit international et rentre en Nouvelle-Calédonie. Il transmet sa passion du tennis et créer un centre d’entraînement avec Gérard Winter. 

Un reportage de Damien Ordas et Claude Lindor

Décès de Wanaro N'godrella

 

Sur le même thème

  • disparition

    Robert Frouin s'en est allé

    Ancien maire de Koumac et figure emblématique de la Brousse, Robert Frouin est décédé ce mercredi matin des suites d’une longue maladie. Il avait 85 ans. 

  • disparition

    Denise Hméa Kacatr Honaap s'en est allée

    Denise Hméa Kacatr Honaap s'est éteinte à l'âge de 70 ans, lundi matin à son domicile à Robinson, des suites d’une longue maladie. Cette femme engagée, originaire de la tribu de Kumo à Lifou, était connue pour sa lutte pour les droits des femmes en Nouvelle-Calédonie. 

  • disparition

    La mort d'Eloi Machoro commémorée en petit comité

    Le 12 janvier 1985, Eloi Machoro était abattu ainsi que Marcel Nonnaro à La Foa, lors d’une opération du GIGN. Une cérémonie était organisée ce vendredi, à Canala, pour célébrer la mémoire du leader indépendantiste. Quelques dizaines de personnes étaient présentes.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play