Un weekend politique à l’UNC

politique
Politique UNC
©Sylvie Hmeun
Le FLNKS et le Rassemblement Les Républicains étaient à l’université de la Nouvelle-Calédonie ce samedi. Chacun dans un amphi était là pour défendre sa position avant le référendum du 4 novembre : le « oui » pour les indépendantistes, le « non » pour les loyalistes. 

L’économie pour le FLNKS

Campagne pour le Oui du côté des indépendantistes avec un slogan : « Pour une nation pluriculturelle, solidaire et apaisée ».
Une conférence publique sur le thème de l’économie a réuni un public clairsemé ce samedi dans l’amphi 400. 
Selon les indépendantistes, le pays a les moyens financiers pour assurer son autonomie. 
Ils préconisent notamment d’équilibrer les finances publiques du pays en intervenant selon 4 orientations et notamment en structurant le système de finances publiques  en créant une banque publique.
Le reportage de Nadine Goapana et Sylvie Hmeun. 
©nouvellecaledonie

 

L’éducation pour le Rassemblement-Les Républicains

Pour le Non à l'indépendance cette fois, et pour défendre son projet de société, le Rassemblement-Les Républicains était également à l'UNC ce samedi, dans l'amphi "Guy Agniel".
Avec le concours de plusieurs intervenants extérieurs et experts, le mouvement a tenu sa 4ème « convention ouverte » sur le thème de l'éducation.
Pour le Rassemblement-Les Républicains il faut revoir le système éducatif actuel.
Les précisions de Virginie Ruffenach, secrétaire générale du Rassemblement-Les Républicains au micro de Sylvie Hmeun. 
©nouvellecaledonie


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live