Windsurf, la Calédonienne Sarah Hauser 2e de la Maui Aloha Classic (Hawaii, 31 oct-13 nov)

sportncla1ère
Sarah Hauser à la 2e place de la Maui Aloha Classic 2016 derrière Sarah-Quita Offringa (Aruba) 1ere , Junko Nagoshi (Japon) 3e
Sarah Hauser à la 2e place de la Maui Aloha Classic 2016 derrière Sarah-Quita Offringa (Aruba) 1ere , Junko Nagoshi (Japon) 3e ©Carter/pwaworldtour.com
 La Calédonienne Sarah Hauser, en tête de la compétition depuis le début de l'épreuve, n'a pas réussi à s'imposer en super finale face à la talentueuse Sarah-Quita Offringa (originaire d'Aruba). Elle remporte quand même  le circuit américain (AWT) pour la 2e année consécutive.
Il s'en est fallu d'un souffle pour que Sarah Hauser ne remporte cette édition 2016 de la mythique Maui Aloha Classic. En tête après avoir remporté la simple élimination (1ere partie de la compétition) elle aura attendu le dernier jour de l'épreuve avant de retrouver des conditions navigables sur le spot d'Hookipa (Maui, Hawaii) et pouvoir affronter l'Arubaine Sarah-Quita Offringa (elle est originaire de lîle d'Aruba, dans les Antilles) lors de la super finale. Sarah-Quita, éliminée en 1/2 finale de la 1ere partie, va revenir dans la double élimination en s'imposant face à tous ses adversaires et accéder à la finale face à Sarah Hauser. Elle gagne la compétition pour 0,5 points, presque rien.

Vent faible et vagues désordonnées en finale
Une finale disputée dans du vent faible et des vagues difficiles, conditions qui ont plus profité à Sarah-Quita Offringa, très à l'aise lors de la finale. Elle confirme son immense talent, (elle est déjâ multiple championne du monde en slalom et en free style) et s'affirme comme la windsurfeuse la plus complète à l'heure actuelle. Sarah Hauser avait montré toute sa maîtrise en début d'épreuve quand les conditions de vague étaient plus consistantes et n'a pas réussi à rééditer sa performance.
Sarah Hauser (nc6) sur la lèvre de la vague d'Hookipa
Sarah Hauser (nc6) sur la lèvre de la vague d'Hookipa ©Carter/pwaworldtour.com

Et pourtant le résultat aurait pu être tout autre et tout s'est sans doute joué sur une action presque réussie seulement par Sarah Hauser. Lors du début de la manche, elle a effectué un saut au sommet de la lèvre (en anglais, un aérial off the lip) avec une hauteur et une amplitude incroyable, mais n'a pas réussi à retomber dans la vague et continuer à la surfer. Sans doute, la manœuvre la plus impressionnante de cette finale et qui aurait sans doute inversé le résultat.
Sarah-Quita Offringa (aru91), à la 1ere place lors de la Maui Aloha Classic
Sarah-Quita Offringa (aru91), à la 1ere place lors de la Maui Aloha Classic ©Carter/pwaworldtour.com

Une année exceptionnelle
Mais Sarah hauser vient de réaliser sa meilleure année en compétition. Elle finit 2e de la Maui aloha Classic, remporte un 2e titre consécutif dans le circuit AWT (American Windsurfing Tour, le circuit américain de windsurf dans les vagues), elle a également été élu athlète de l'année 2016 par les professionnels de la planche à voile et est à l'affiche DU film de windsurf de l'année, Girl on Wave.
Nul doute qu'avec la confiance accumulée par ses résultats, on devrait la retrouver motivée comme jamais pour la saison 2017 avec peut-être enfin, une apparition sur le circuit professionnel de la PWA (Professional Windsurfers Association).

Le lien pour revoir les finales hommes et femmes de la Maui Aloha Classic 2016
https://livestream.com/accounts/9351246/events/6583624/videos/141849272