polynésie
info locale

1ère étape : domination de Shell Va'a !

va'a huahine
1er étape HN 2019
©Polynésie la 1ère
Les favoris n'ont laissé aucune chance à leurs adversaires... Ce mercredi 30 octobre, Shell Va'a a largement dominé la première étape en menant la course du début jusqu'à la fin. Ils se sont même offerts le luxe de battre leur propre record... OPT suit derrière avec Air Tahiti et EDT. 
Une suprématie totale pour l'équipe de Shell, ce mercredi 30 octobre pour la première étape de l'Hawaiki Nui. Une étape de 44.5 kilomètres en direction qui relie de Huahine à Raiatea. 
23 pirogues chez les Vétérans Hommes et 60 pirogues chez les Séniors ont pris le départ ce mercredi matin... 
  

Shell s'envole


Dès le départ, Shell a pris les devants à la sortie de passe. En 2018, les rameurs au coquillage avaient remporté la première étape en 3h20'09, suivi de EDT Va'a et de OPT. Ils réitèrent leur performance et s'offrent même le luxe de battre leur propre record. Ils franchissent la ligne d'arrivée en moins de 3h20, avec presque deux minutes d'avance sur leur performance de l'an dernier. 

Prêts physiquement et mentalement, les favoris n'ont laissé aucune chance à leurs adversaires. A moitié de parcours, ils ont réussi à mettre entre 4 et 5 km de distance aux autres concurrents. Une distance qu'ils ont gardée jusqu'à la fin. Le choix du cap a aussi été déterminant. Un cap remontant vers le nord pour surfer avec le vent... Leur objectif pour cette première étape est ainsi atteint, ils ont pris du d'avance pour les autres étapes. Shell a utilisé tous les coups de rame pour attaquer, se reposer ou encore propulser. Les hommes de David Tepava, entraîneur et barreur de la team, sont en forme et semblent inarrêtables. « Ce n'est pas une victoire facile, mais on a bien suivi les conseils du coach. On voulait marquer le jeu pour cette première étape », confie à l'arrivée l'un des rameurs de l'équipe. 
 

OPT suit, EDT manque d'énergie


Derrière le leader, Team OPT arrive en deuxième position, plus de 7 mn derrière Shell. Ils n'ont rien lâché pour tenter de remonter au plus près les rameurs de Shell et ainsi réduire la distance de temps. Après plus de deux heures de course, ils restent en deuxième position devant Air Tahiti, 3e. Air Tahiti qui a changé de cap et se mettre dans le sillage de Shell, ont franchi la ligne d'arrivée en 3e position, 9 mn derrière le leader. "C'était l'objectif de terminer sur le podium. On a fait un super boulot. Ils restent deux jours, on reste positifs et on garde notre objectif pour les deux autres étapes", explique-t-on du côté de la team Air Tahiti. Ils sont suivis d’EDT et Manihi. 

EDT est un peu à la traîne. Après un départ un peu trop rapide, la fin de course est difficile pour les rameurs de Steve Teihotaata, qui ont choisi le même cap de Shell Va’a. "On est obligé d'accepter le résultat. On est loin de nos attentes, confie le capitaine Steve Teihotaata, déçu de ne pas être sur le podium, On a mal débuté nos deux premières heures, on n'a pas vraiment trouvé notre feeling. Après 2h20 de course, le coup de rame revenait mais on s'est trompé de cap en allant vers la gauche, dans la dernière heure du coup on a dû remonter le courant"

EDT est suivi de Manihi et de la Team Bora Bora. Paddling est également dans le top 10. Les rameurs ont joué sur une accélération pour bien surfer et bien récupérer. Les rameurs se connaissent bien : ils s’entraînent individuellement avant de ramer ensemble et travailler la cohésion. Ils ont une griffe bien à eux. Ils sont suivis dans le top 10 par l'équipe de Faa'a, Manutahi. 

Les rameurs de Huahine ont également montré du beau va'a ce mercredi. En neuf mois, Kevin Céran-Jérusalémy a réussi à hisser son équipe de Huahine au niveau mondial. En début de parcours, Team District de Va’a de Huahine est au coude à coude avec Shell. A la ligne d'arrivée, l'équipe du aito Kevin Céran-Jérusalémy se positionne 12e du classement. "Je suis très content de ce que nous avons fait (...) Malheureusement, on a eu un problème sur notre pirogue, plusieurs fois on a failli chavirer. Mais je suis fier des gars aujourd'hui. Notre objectif c'était le top 20, on est dans le top 15, donc on est content", explique Kevin Céran-Jérusalémy. 
 

Les Vétérans de Tohivea remportent la 1ère étape 


Au niveau des Vétérans, Tohivea remporte la 1er étape. "Au niveau du cap, on a d'abord pris tout droit Taha'a, après on est monté à Opoa, on ne voulait pas monter trop haut", confie Conrad Van Bastolaer. Les rameurs de Moorea sont des habitués du podium. L'année dernière, ils avaient remporté la Hawaiki Nui Va'a et les deux premières étapes. Le club Fare Ara arrive en deuxième position. 
résultat HN vétérans hommes
©Polynésie la 1ère


A l'arrivée des clubs à Raiatea, des contrôles antidopage vont être effectués. Ils concerneront les 5 premiers arrivés mais aussi des athlètes tirés au sort tout au long de la course. En cas de contrôle positif, des sanctions immédiates seront appliquées aux rameurs concernés.
 

Le classement de la 1ère étape

HKN étape 1

Publicité