200 casques non homologués détruits

sécurité
200 casques non homologués détruits
©Gendarmerie nationale
Les casques récupérés lors d'opérations d'échanges menées par la gendarmerie et des kits mécaniques non homologués saisis en 2017 ont été détruits.
Lundi 14 mai, le commandement de la gendarmerie pour la Polynésie française a procédé à la destruction de plus de 200 casques récupérés à l’occasion des opérations « Échange ton casque » en 2017. Ces opérations consistent à échanger un casque vétuste contre un bon d’achat valable pour un l’acquisition d’un casque neuf.

Sur instructions du parquet de Papeete, un deux-roues faisant l’objet d’une procédure de cyclo non homologué, non réceptionné et d’usurpation de plaque d’immatriculation a également été détruit ainsi qu’une trentaine de kits moteurs comprenant cylindres, culasses, kits d’admission et échappements saisis lors des opérations « anti-runs ».

Cette action s’est déroulée grâce au partenariat avec la société Fenua Ma, à Motu Uta.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live