Création polynésienne au Quai Branly

culture
Musée Quai Branly
©AFP
Une sculpture monumentale polynésienne est réalisée à partir de lundi dans les jardins du musée du Quai Branly.
Du 26 septembre au 2 octobre, le savoir-faire polynésien est à l’honneur dans les jardins du musée du Quai Branly à Paris. Dans le cadre de l’année des Outre-mer, six élèves et deux enseignants du Centre des Métiers d’Art de la Polynésie française vont ériger une sculpture en bois de 2,50m de hauteur, symbolisant le patrimoine historique de la Polynésie.

La sculpture sera réalisée en utilisant les techniques de fabrication traditionnelle. Créée en extérieur, pour que les visiteurs puissent assister aux différentes étapes de la réalisation, son objectif est de favoriser le dialogue des cultures, ainsi que celui des artistes avec le public. Une fois terminée, la sculpture sera offerte au musée.

En clôture de la résidence des artistes polynésiens, une rencontre animée par toute l’équipe du Centre des Métiers d’Art de la Polynésie française sera organisée au salon de lecture Jacques Kerchache, le samedi 1er octobre à 13h, afin de présenter le Centre et d’évoquer l’art polynésien dans son ensemble.
L’année des Outre-mer au Quai Branly
Par l’origine de ses collections et les missions qui l’animent, le musée du quai Branly s’associe à cet évènement national par un accrochage spécifique d’objets issus de ses collections, en hommage à sept territoires d’Outre-mer : Antilles, Guyane, Tahiti, Nouvelle-Calédonie, Réunion, Mayotte-Grande Comore, Terres australes et antarctiques françaises.

Plusieurs oeuvres de natures diverses issus de ces territoires sont présentés, du 10 mai au 18 décembre 2011, sur la mezzanine centrale du plateau des collections permanentes. Sculptures, peintures, lithogravures, bijoux, instruments de musique, etc. sont accompagnés de textes et programmes audiovisuels expliquant leur origine, leur signification, et leur histoire.