polynésie
info locale

Des groupes de danse du Heiva poursuivis pour tapages nocturnes : Marguerite Lai etait l'invitée du journal

heiva
lai12-06-13
©Polynesie1ere
Plusieurs procédures sont en cours et des troupes sont menacées d’amendes. Marguerite Lai, du groupe O Tahiti E, fait face depuis plusieurs années à des plaintes de riverains. Trop, c’est trop…
Le Heiva, on l'aime, mais ses répétitions, beaucoup moins! Les groupes de danse se débattent, encore, pour trouver des locaux adaptés. Zones industriels, parkings, ou jardins des mairies… Chacun y va de sa solution de fortune. Un système D synonyme de nuisances sonores pour les uns, sauvegarde de la culture pour les autres. Le reportage d'Isabelle Giordan, Mirco Van Fau et Gilles Hucault

 

Publicité