Mahinui TEMARII : "Nous ne bloquerons pas les bateaux"

social
Grève
©P.1ère
Interrogé par Polynésie Première, le Secrétaire général du Syndicat des Travailleurs de la manutention a indiqué que les 2 porte-containers attendus demain pourront débarquer librement. Le scénario de bateaux-cargos obligés de rester au large ou de faire demi tour s'éloigne donc. 

La grève est bien effective depuis hier chez les acconiers et dans le personnel du Port Autonome. Mais les syndicats veulent à tout prix éviter que le mouvement soit perçu comme impopulaire.

Pour Mahinui Temarii: "Les 2 bateaux qui vont arriver lundi seront débarqués. Parce que ce n'est pas de la faute des compagnies maritimes. SI jamais on ne débarque pas, les bateaux vont repartir et quand ils vont revenir avec les containers ils vont doubler le prix. Et nous on ne veut pas mettre ça sur le dos du peuple".

Evoquant les 7 points de revendications du préavis, le Secrétaire Général du Syndicat des Travailleurs de la manutention, qui fait cause commune avec la CSTP/FO de Patrick GALENON, s'est dit agacé par la manière dont laquelle leur mouvement de débrayage était présenté: "Ca fait déjà deux ans qu'on met en avant les problèmes de sécurité et rien n'a été fait. Il y a eu 2 morts déjà. Et vous appelez cela une grève prétexte ?"
Les Outre-mer en continu
Accéder au live