Le lait Néo-zélandais est-il contaminé?

santé
vache
Plusieurs lots de petit-lait de la marque Fonterra, utilisé pour la fabrication de laits maternisés et de boissons pour les sportifs, ont été contaminés avec une bactérie susceptible de causer le botulisme, une maladie potentiellement mortelle.
Fonterra est impliqué pour la deuxième fois dans ce type d'affaires. Déjà en 2008, une entreprise chinoise, détenue partiellement par Fonterra, avait causé la mort de six bébés en vendant du lait maternisé mélangé à de la mélamine. Quelque 300.000 jeunes enfants avaient été malades, certains gravement.
             
Les autorités néo-zélandaises reprochent notamment à Fonterra d'avoir révélé sur le tard cette contamination, qui date de mai 2012.

La Chine, gros importateur de produits laitiers néo-zélandais, notamment des laits maternisés, a renforcé les contrôles.

Les autorités polynésiennes par le biais du SDR devraient se mettre en rapport avec les autorités néo-zélandaises pour savoir si du lait potentiellement contaminé a été importé sur le territoire
Les Outre-mer en continu
Accéder au live