A l'hôpital du Taaone, le service oncologie continue de tourner à flux tendu.

santé
encologie
©Polynesie1ere
Après le conflit au mois de mars, autour du contrat de la seule oncologue du territoire, celle-ci est maintenant en arrêt maladie depuis 2 mois. Mais le suivi des patients atteints du cancer reste assuré.
Les spécialistes des autres services se relaient, comme le pneumologue Eric Parrat, qui suit les cancers du poumon.
Eric Reportage de Eric Tang, Léopold Tefaatau

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live