publicité

Mieux s'informer, pour combattre la violence faite aux femmes

En organisant la journée "d'accès aux droits" dans le Hall de l'Assemblée, de 8 H à 15H, juristes et associations tentent d'informer sur les droits et les devoirs des couples. En toile de fond, la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

© D.R.
© D.R.
  • Par Pierre-Emmanuel Garot
  • Publié le , mis à jour le
La journée est organisée par l’UFFO, l’Union des femmes francophones d’Océanie, et l’AJPF,  l’association des juristes de Polynésie française. Au programme : conférences, consultations juridiques et stands d’information. Tout est gratuit.

Pour Armelle MERCERON, trésorière de l'Union des femmes francophones d'Océanie, "la plupart des personnes, hommes ou femmes, ne se posent pas les questions de leur(s) droit(s). Et quand vient le problème, elles ont besoin de savoir à qui s'adresser, et quelles sont les règle applicables. L'intérêt de cette journée c'est de faire le lien entre ces règles, qui s'appliquent à tout le monde, et à la réalité du terrain.

Les intervenant vont donc faire des exposés très pratiques, et si individuellement les personnes veulent des consultations juridiques, c'est possible, et à côté il y a aussi des stands d'organismes, qui sont, eux, des praticiens du quotidien".

40 Minutes d'interventions pour chaque thème. Puis des questions/réponses. On parlera modes de conjugalité (concubinage, pacs, mariage), contrat de mariage, règles du divorce avec 3 avocats du barreau de Papeete. Le juge des affaires familiales expliquera aussi l'autorité parentale (ex. la D.A.P.)

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play