Richard Tuheiava ne se représentera pas aux Sénatoriales, mais est candidat à la Mairie d'Arue

politique
Richard Tuheiava
Richard Tuheiava, lors de sa conférence de presse, mardi 26 novembre 2013 ©Polynésie 1ère
Fonction publique, collectivités locales… Richard Tuheiava met en avant les dossiers qu’il a fait avancer au Sénat. A un an des élections sénatoriales, il a annoncé qu’il ne se présenterait pas à sa propre succession.
A un an de la fin de son mandat, le sénateur souverainiste, apparenté au groupe socialiste, a dressé un premier bilan de son action sur les bancs du Sénat. Il a choisi de le faire au travers d’une conférence de presse ce matin à Arue. 

Tuheiava tire le bilan de son action comme sénateur 


Richard Tuheiava dit avoir tenu 4 engagements sur 6 depuis son élection en 2008. Deux ont été réalisés de manière effective : à savoir la réforme du statut de la fonction publique communale et la révision du code général des collectivités territoriales. Le sénateur a également voulu mettre en avant certaines de ses actions, comme l’inscription de Taputapuatea et des Marquises au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Reste tout de même à Richard Tuheiava - et c’est une action qui lui tient à cœur - de faire aboutir le code des communes de Polynésie Française qui prend en compte les spécificités locales et les besoins particuliers. Il en sera d’ailleurs question lors de son entrevue demain avec le ministre de l’outremer.

Il accueillera Victorin Lurel à son arrivée à Tahiti


On s’était demandé si le sénateur Tuheiava n’allait pas boycotter cette rencontre, étant donné qu’il est élu UPLD à l’assemblée. Non, a-t-il fait savoir. Malgré ses convictions souveranistes, il reste un élu de la République et il tiendra ses engagements de parlementaire. Il a l’intention d’évoquer avec le ministre la finalisation du statut de la fonction publique communale qui fait encore beaucoup de vagues en Polynésie, et aussi défendre son concept de code des communes de Polynésie Française, un projet qu’il espère voir aboutir avant la fin de son mandat l’année prochaine, car il ne se présentera pas à sa propre succession.

Futur ex-sénateur, candidat aux municipales 


Richard Tuheiava l'a annoncé pendant sa conférence de presse qu'il ne souhaitait pas se représenter au poste de sénateur. En revanche, il se prépare aux prochaines élections municipales, en mars 2014. En effet, il souhaite être tête de liste à Arue. Il est actuellement en train de monter une liste d’union. Son objectif : faire barrage au Taho’era’a, mais aussi rassembler la population de Arue, aussi bien les quartiers résidentiels des hauteurs que les "gens d’en bas".
Désormais, le futur ex sénateur souhaite s’investir pour le fenua, pour une population, pour une commune, en sacrifiant son siège au Sénat s'il est élu en mars, sans toutefois abandonner son mandat de représentant à l’Assemblée de Polynésie.