Un sport de combat où l'objectif est de se défendre

art martial
Self defense
©Polynésie 1ère
C’est une 1ère en Polynésie : des démonstrations de self défense pour initier gratuitement les femmes. Trois clubs d'arts martiaux se sont rassemblés ce weekend à l'appel de l'association. Au programme, du penchak silat, du krav maga ou encore du grappling. Retour sur cette journée en images :
Regardez les images diffusées dans le JT du samedi 23 novembre 2013 :

De plus en plus de femmes de tous les horizon sociaux, allant de la femme au foyer à la femme cadre d'entreprise, toutes ont décidé de suivre un stage d'autodéfense. Est ce un phénomène de mode, une nouvelle tendance ? Non ! disent-t-elles, mais plutôt pour éviter et se protéger de la violence physique. Rony Poutoru et Hiro Terorotua ont rencontré ces femmes sur leur lieu de travail et pendant leur séance de stage de self défense :

Apprendre a se défendre c'est justement pour cela que certaines d'entres elles se sont retrouvées au dojo de Pirae pour une matinée d'initiation. Une manifestation organisée par l'association Tahitian fist fo kulture. Au programme des démonstrations de self-défense dispensées par les membres de cette même association en partenariat avec l'association Vai ora noa et Mana'o brézilian jiu jitsu. L'auto défense devient un moyen pour les femmes de renforcer leur confiance en soi, apprivoiser et surmonter les sentiments de peur et d'incapacité, faire face à des situations de violences psychologiques et physiques. Cette matinée était également ouvert aux adolescents voyez tout de suite le reportage de Teupoo Poulard et Hiro Terorotua :
BONUS WEB : Toutes les images de cette démonstration de self-défense avec Tauhere et Louan (images non montées) : 

 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live