polynésie
info locale

Marcel Tuihani placé en garde à vue

justice
Première session budgétaire pour Marcel Tuihani
©Polynesie1ere
Le président de l'Assemblée de Polynésie française a été placé en garde à vue, ce mardi après-midi. Il pourrait être poursuivi pour délit de recel et complicité de détournement de biens publics.
Depuis ce matin, 8h, Marcel Tuihani est entendu dans les locaux de la DSP. Il est auditionné sur commission rogatoire du juge d’instruction Philippe Stelmach dans le cadre de deux informations judiciaires ouvertes pour l’affaire dite "de la vaisselle" et celle des employés de la Présidence.

En début d'après-midi, Marcel Tuihani a été placé en garde à vue. Le président de l'Assemblée de Polynésie française est susceptible d’être poursuivi pour délit de recel et complicité de détournement de biens publics.
 
La justice le soupçonne d’avoir commandité les travaux de rénovation des bureaux de Gaston Flosse dans les locaux de l’Assemblée mais aussi d’avoir accepté d’héberger de la vaisselle de la Présidence à l’Assemblée. En effet, les autorités auraient retrouvé à l’APF de la vaisselle, des couverts en argent et des services de verres en cristal. Des marchandises achetées par la Présidence pour une valeur de 6 millions de cfp, en comptant le fret et les frais de douanes.
 
La justice aurait entre ses mains des factures de vaisselle de la Présidence.