polynésie
info locale

Indexation des fonctionnaires outre-mer : ni pertinente, ni efficace

société
rapport cour des comptes
Didier Migaud, premier président de la cour des comptes ©lemonde.fr
Dans son rapport annuel rendu public, aujourd'hui, à Paris, la cour des comptes s’est penchée sur la sur-rémunération des fonctionnaires civils outre-mer.

Deux lois, treize décrets, onze arrêtés pour 91 000 personnes et un coût annuel de plus de 119 milliards de francs…
L'indexation des fonctionnaires outre-mer dans le viseur de la cour des comptes
. Les militaires et les personnels hospitaliers ne sont pas concernés.
Indexation des fonctionnaires : ni pertinente ni efficace

La cour des comptes veut tenter de démêler le cadre juridique et en déterminer la réelle efficacité. Les sages ne demandent pas la suppression de ces dispositifs, mais leur simplification. Avec de nouveaux modes de calculs qui prennent en compte la vraie différence de coût de la vie entre l’hexagone et l’outre-mer.
Selon les chiffres de l'insee, les véritables différences de prix se situerait entre 6% et 13%.

Jean-Philippe Vacchia, président de la 4e chambre de la cour des comptes, rapporteur du volet sur la sur-rémunération outre-mer est interrogé par Martin Baumer :
 

rapport cour des comptes


La cour des comptes souhaite aussi que les économies générées financent d’autres projets dans les collectivités d’outre-mer.
Didier Migaud, premier président de la cour des comptes :

rapport cour des comptes


 La cour des comptes a bien conscience que le sujet est sensible. Elle parle par exemple d'une prime pour l'affectation en zone difficile.
 
 
 
 

Publicité