Du pancrace à défaut de MMA

sport
Du pancrace à défaut de MMA
Du pancrace à défaut de MMA ©Polynesie1ere
Samedi soir, l'association "Rahui Corps" a organisé une soirée de sports de combat. Seize participants se sont inscrits à cette réunion qui devait initialement voir se dérouler les premières rencontres officielles de MMA (Mixed Martials Arts) .
Le gouvernement s'est finalement opposé à la tenue de cette forme de sport jugée trop dangereuse et interdite en France. Les organisateurs ont donc décidé d'organiser des combats de pancrace, jugés moins violents car n'autorisant pas les frappes au sol.
Du pancrace à défaut de MMA