polynésie
info locale

Les éleveurs craignent de faire les frais de la grève à l’Huilerie de Tahiti

agriculture
Les éleveurs craignent de faire les frais de la grève à l’Huilerie de Tahiti
Les éleveurs craignent de faire les frais de la grève à l’Huilerie de Tahiti ©Polynesie1ere
Au 23e jour de grève à l'Huilerie de Tahiti, la direction a fait des propositions lundi au syndicat CSTP/FO qui les a refusées. 
Une nouvelle réunion de négociations devrait se tenir jeudi matin à l'inspection du travail. Le directeur de l’huilerie, Gérard Raoult, se veut malgré tout optimiste quant à une sortie de crise. Ce mouvement risque de poser problème aux éleveurs car leurs réserves de tourteaux, cette farine de coprah produite par l'huilerie et destinée à nourrir les animaux, s’épuisent.

Brigitte Olivier / Mirko Vanfau
Les éleveurs craignent de faire les frais de la grève à l’Huilerie de Tahiti

 

Publicité