polynésie
info locale

Un premier accord signé avec la compagnie Hainan

tourisme
hainan
La flotte de Hainan Airlines comporte 570 gros porteurs ©D.R.
Après une semaine passée dans l'Empire du milieu, le président Edouard Fritch est revenu confiant et enthousiaste de son voyage. Le chef du gouvernement a d'ailleurs profité de son séjour pour signer un premier accord avec la compagnie chinoise Hainan.
C'est fait ! Le gouvernement vient de signer un premier accord avec la compagnie chinoise Hainan. La signature a eu lieu la semaine dernière en Chine lors du voyage du président Edouard Fritch. Cet accord de partenariat avec la compagnie aérienne s’avère être un investissement non négligeable pour la Polynésie française.

Après une semaine et dix-sept rencontres en Chine, le chef du gouvernement est apparu confiant lors de la présentation de cet accord signé avec Hainan. Edouard Fritch s'est dit rassuré et a réitéré sa confiance quant à l'intervention des Chinois dans la relance économique du fenua. En effet, du haut de ses 550 hôtels et de sa flotte de plus de 500 appareils, Hainan est plus qu'un simple transporteur.


Un hôtel à Huahine et un bateau de croisière


L'accord devrait d'ailleurs permettre au groupe chinois de construire des hôtels 5 étoiles mais aussi d'acquérir des biens déjà bâtis. Selon le ministre du tourisme, Jean-Christophe Bouissou, la compagnie Hainan souhaite construire un hôtel aux Îles Sous-le-Vent, notamment à Huahine, et baser un navire de croisière sur le territoire. Les premiers charters de touristes chinois devraient arriver début 2016. Mais pourquoi un tel engouement pour la Polynésie française ? Réponse avec le reportage de notre journaliste Caroline Farhi

accord hainan


Par ailleurs, la banque de développement chinoise CDB serait prête à accompagner la Polynésie française dans ses projets.
Publicité