polynésie
info locale

Hommage aux Mamaia au marae Arahurahu

heiva
Hommage aux Mamaia au marae Arahurahu
Spectacle "Te aroha Mamaia" ©Polynésie 1ère
C’est le nouveau spectacle du Heiva i Tahiti 2015 au marae de Paea. "Te aroha Mamaia" est une fiction qui salue la bravoure de ces gardiens du culte polythéiste et des arts traditionnels.
En ce doux mois de juillet, le site du marae Arahurahu sera animé aux rythmes des pas, aux sons des voix et des instruments de musique. Le groupe Toakura, mené par Mateata Le Gayic, y présentera chaque samedi après-midi son nouveau spectacle, « Te Aroha Mamaia ».

Au total, une centaine d’artistes, 30 danseurs, 30 danseuses, 20 acteurs-figurants, 40 chanteurs du groupe tamarii Fanatea et 15 musiciens. Les précisions de Moana'ura Teheiura, chorégraphe de la troupe Toakura :
Avec l'arrivée des missionnaires protestants, les Mamaia sont contraints de s’exiler au fond des vallées pour s’adonner à leurs pratiques. « Te Aroha Mamaia » raconte l’histoire fictive de Tarafati, fils du grand prêtre Temoe, le chef d’un clan de Mamaia. Tarafati a renié ses origines, son clan, son père, pour suivre la nouvelle religion, le christianisme. Quand, survient un drame, Tarafati se rend dans la vallée de Paea, pour demander l'aide de son père Temoe :

Hommage aux Mamaia au marae Arahurahu
Spectacle "Te aroha Mamaia" ©Polynésie 1ère

Ce spectacle,  un peu comme Tarafati et sa prise de conscience, se veut être un retour aux bases de la culture polynésienne. Une heure de cérémonies différentes et les scènes se déroulent aussi bien dans la montagne que sur le marae Arahurahu.

Hommage aux Mamaia au marae Arahurahu
Urataeatae, déesse de la danse ©Polynesie 1ère

Rendez vous les samedis 4, 11, 18, 25 juillet et le samedi 1er août, à 16h00 à Paea.
Un spectacle au tarif unique de 2 000 francs pacifiques.


Publicité