Quatre personnes mises en examen pour viols en réunion sur mineurs

faits divers
Complexe Aorai - Tahiti
Complexe Aorai - Tahiti ©Google map
Mercredi en fin d’après midi, quatre hommes ont été déférés devant le juge d'instruction. Ils sont soupçonnés d'avoir violé au moins quatre mineures. 
Les faits se sont déroulés entre 2011 et 2013. Derrière les murs de la salle de boxe d’Aorai, l’ancien responsable de la salle aurait abusé au moins quatre mineures, trois filles et un garçon.

Cet homme âgé de 47 ans aurait mis en scène des viols collectifs. Selon le parquet, il aurait filmé les ébats avec la caméra du club.
Trois autres jeunes hommes âgés d’une vingtaine d’année seraient impliqués.

Les victimes se trouvaient dans la mouvance du club. Certaines avaient été placées chez l’ancien responsable de la salle par les services sociaux.
Au total, quatre hommes ont été mis en examen.

Ils sont poursuivis pour viols en réunion sur mineures de – de 15 ans. Pour corruption de mineures et pour enregistrement d’images pornographiques.
Les enquêteurs cherchent à savoir s’il y a eu d’autres victimes.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live