25 personnes au tribunal pour une affaire de fraude à l'aéroport

trafic de drogue
fraude à l'aéroport
Au tribunal de papeete, 25 personnes comparaissent pour une affaire de fraude à l'aéroport ©Miri tumatariri - 1ère
Beaucoup de monde dans la grande salle d'audience du Palais de justice ce lundi matin. 25 personnes comparaissent toute la semaine en correctionnelle pour ce que l'on pourrait baptiser le procès "magouilles à l'aéroport".
Doivent défiler à la barre, des douaniers, des hôtesses, des stewards et des agents de change qui sont poursuivis pour avoir participé à leur insu, chacun à leur niveau, à un trafic de pièces détachées et de drogue entre Los Angeles et Tahiti.
Un garagiste, déjà condamné à 7 ans de prison, faisait passer sa marchandise frauduleuse grâce au coup de main des uns et des autres.
La Polynésie française, comme Air Tahiti Nui, se sont portés partie civile.
Miri Tumatariri a interrogé Bruno Hamon, le directeur adjoint des douanes, une institution au cœur de la tourmente.

fraude à l'aéroprt