polynésie
info locale

2e jour de procès pour l’affaire Mai-Marlier, de 2 à 10 ans de prison requis

justice
La drogue saisie par les douanes
©Doaunes
Environ 8 kilos de méthamphétamine ont été transportés entre Los Angeles et Tahiti, l'année dernière. La valeur estimée du trafic atteint plus de 800 millions cfp. Le procureur a requis des peines d'emprisonnement de deux à dix ans selon les prévenus.
L’affaire "Mai-Marlier" est partie de l’audition d’un suspect dans l’affaire de trafic de stupéfiants dite "Dubaquier". Celle-ci a débouché sur l’identification de l’ensemble du réseau, notamment Moerani Marlier, ancien chef de cabine qui est aussi impliqué dans une autre affaire d’ice en cours d'instruction. Celui qui est surnommé “El Chapo” collabore avec Yannick Mai, qui se fait appeler “le Parrain”. Ce guide touristique aux États-Unis est chargé de l’importation d’ice, et c’est Moerani Marlier qui l’écoule sur Tahiti et Moorea grâce à ses “travailleurs”.

Parmi les 12 prévenus il y a également tous ceux qui ont participé à l’importation d’ice mise en place après l’arrestation de Yannick Mai. Parmi eux, Patrick Rey, et son épouse. Cette dernière devait servir de mule, mais l’ancien notaire de Moorea l’en aurait dissuadé et il aurait trouvé un apiculteur qui fera finalement le voyage et ramènera 1,2 kilo d’ice fourni par Steven Raynal aux États-Unis, de la métamphétamine qu’il ramènera dissimulé dans des combinaisons d’apiculteur.

En fin de journée, le procureur a prononcé son réquisitoire. Il a demandé que les principaux prévenus soient condamnés à des peines de 10 ans d'emprisonnement pour Yannick Mai et de 8 à 9 ans pour Moerani Marlié.

Le procureur a également requis des peines de deux ans de prison pour les revendeurs et une amende solidaire de 720 millions cfp pour les protagonistes de ce trafic.

Hier, Patrick Rey a nié savoir que l’apiculteur reviendrait avec de l’ice. Il est le seul qui continue de nier les faits.
2e jour de procès pour l’affaire Mai / Marlier

Troisième et dernier jour du procès, demain, vendredi 24 août.
Publicité