polynésie
info locale

A 5 ans, il surfe déjà comme un pro

surf
A 5 ans, il surfe déjà comme un pro
©WSL - Peter King Photography
Tandis que les meilleurs surfeurs mondiaux attendent que la compétition démarre sur le spot mythique de "Pipeline" à Hawaï, dernière étape du circuit pro, l'un d'entre eux s'est offert, vendredi 9 décembre, une petite séance de surf avec son jeune bambin. Les images sont étonnantes.

Une dernière étape phare

Les meilleurs surfeurs du monde attendent... La Billabong Pipe Masters n'a pas encore démarré.  La compétition est en stand by, faute de conditions de surf suffisantes sur le mythique spot du North Shore d'Oahu, à Hawaii. Pour la première fois depuis 2011, le titre mondial n'est plus en jeu lors de cette dernière étape du Championnat du monde de surf, le WSL Championship Tour. En effet, l'Hawaïen John John Florence a été sacré champion du monde de surf grâce à l'élimination du Sud-Africain Jordy Smith en demi-finale lors de l'avant-dernière épreuve de la saison, mardi 25 octobre à Peniche, sur la côte ouest du Portugal. Il est le quatrième Hawaïen sacré champion du monde.

Si le titre mondial n'est pas en jeu, la compétition n'est pas pour autant dénuée d'enjeu, notamment pour Michel Bourez. Actuellement à la 13ème place, le Spartan va certainement tout faire pour remonter dans le classement et atteindre le top 10. Michel Bourez, qui est papa d'un deuxième petit garçon depuis novembre dernier, surfera dans la 12e série du premier tour face à deux Australiens, Davey Catles et Adrian Buchan.

La relève est assurée

En attendant le spectacle, certains surfeurs s'amusent sur d'autres spots à Hawaii. L'Australien Yadin Nicol, un free surfeur réputé notamment pour son style aérien, et qui concourt dans le QS, circuit qualificatif pour le WSL Championship Tour, profite de son temps libre pour s'offrir une session surf avec son jeune fils de 5 ans.

Les images sont impressionnantes. A son jeune âge, le jeune surfeur sait prendre les vagues de manière autonome. Il se lance, maîtrise son take off et la glisse. Quand on voit le jeune surfeur sortir de la vague, "comme un grand", sous l'oeil attentif et bienveillant de son père qui surfe à quelques mètres de lui, on se dit qu'il a de bonnes chances de devenir, lui aussi, un jour, un surfeur capable de défier les plus grands.

Regardez plutôt ces instants magiques :
Publicité