5e vol de continuité territoriale avec gendarmes et personnels soignants

coronavirus
Avion ATN revenu de Chine
©Vito Tapao ; Polynésie La 1ère
Le cinquième vol de continuité territoriale arrivé à Tahiti samedi 23 mai, en provenance de Paris, avec 152 passagers à bord, dont des gendarmes mobiles et des personnels soignants dont une relève des internes de l’hôpital. Ils ont tous été placés en quatorzaine en hébergement dédié.
Le cinquième vol de continuité territoriale, assuré par Air Tahiti Nui, s’est posé dans la nuit de vendredi 22 à samedi 23, à l’aéroport de Tahiti-Faa’a, en provenance de Paris.
A son bord se trouvaient 152 personnes dont des résidents, des évasanés ainsi que leurs accompagnateurs d’Europassistance, des gendarmes mobiles et des personnels soignants dont une relève des internes de l’hôpital.
Toutes les précautions sanitaires ont été prises avant et pendant le voyage pour assurer leur protection et celle du personnel navigant. Ainsi, tous les passagers ont été testés négatifs au coronavirus, 72 heures avant leur départ.

Les passagers ont été pris en charge par les équipes de la direction de la santé. A leur descente d’avion, les services du Haut-commissariat ont notifié, à chacun d’entre eux, un arrêté les plaçant en quatorzaine. Ils ont ensuite été transférés dans un centre de confinement dédié où ils feront l’objet d’un suivi sanitaire renforcé. En ce qui concerne les gendarmes, ils seront strictement confinés en caserne. Ce dispositif très encadré vise à éviter l’importation de nouveaux cas de coronavirus sur le fenua.

Ce cinquième vol de la continuité territoriale a également permis de ramener du fret, essentiellement des produits pharmaceutiques et du matériel médical.

Le départ du prochain vol de continuité territoriale est prévu le 7 juin prochain avec un retour le 10 juin.