Alerte à la dengue : « Tout le monde doit s’impliquer »

dengue raiatea
Docteur Marine Girard, médecin référent au bureau de veille sanitaire
Docteur Marine Girard, médecin référent au bureau de veille sanitaire. ©Polynésie la 1ère
La Polynésie française est en alerte depuis la semaine dernière : un cas de dengue 2 autochtone a été diagnostiqué à Raiatea. Le docteur Marine Girard, du bureau de veille sanitaire, invite la population à lutter contre les moustiques.
Le fenua n’a plus été touché par la dengue de type 2 depuis l'an 2000. Cela signifie que les enfants de moins de 18 ans notamment ne sont pas immunisés.

Pour éviter une épidémie, « tout le monde doit s’impliquer, chacun peut faire quelque chose, au niveau individuel et au niveau des communes », souligne le docteur Marine Girard, médecin référent au bureau de veille sanitaire.

Il faut avant tout dégîter au moins une fois par semaine, se protéger des moustiques, et si on a de la fièvre, consulter un médecin pour pouvoir diagnostiquer la dengue.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live