Allègement du confinement dans les îles et vente d'alcool sous conditions

coronavirus
dominique sorain edouard fritch
Le président Edouard Fritch (à gauche) et le Haut-commissaire, Dominique Sorain (à droite). ©POLYNESIE LA 1ère
Lors d'un point presse ce vendredi 17 avril, le Haut-commissaire, Dominique Sorain, et le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch ont annoncé un allègement du confinement dans les îles et la reprise progressive de certains secteurs à Tahiti et Moorea.
Lors d'un point presse ce vendredi 17 avril, le Haut-commissaire, Dominique Sorain, et le président, Edouard Fritch, ont annoncé un allègement dans plusieurs domaines.
 

Allègement du confinement dans les îles

Pour les archipels autres que Tahiti et Moorea, étant donné qu'aucun cas de Covid-19 n'y a été détecté depuis le 22 mars, le confinement est allégé. "Les mesures d'isolement ont permis d'éviter la propagation du virus, a résumé le Haut-commissaire. Mais rien n'est gagné, le combat doit continuer, en particulier sur Tahiti et Moorea."

A la demande des maires, voici les adaptations principales, effectives à partir de lundi 20 avril :
- aucune liaison aérienne ni maritime entre Tahiti et les îles, ni inter-îles, mais une liberté de mouvement au sein de chaque île. A compter de lundi 20 avril, les attestations de déplacement ne sont plus nécessaires. En revanche, les contrôles se poursuivent pour sanctionner toute traversée inter-îles.
- les rassemblements publics et sportifs restent interdits SAUF pour les obsèques limitées à 20 personnes sur les lieux de sépulture et pour les offices religieux du dimanche, dans la limite de la moitié des capacités d'un lieu de culte (en cas de lieu de culte exigü) ou 50 personnes maximum (en cas de lieu de culte plus important).
- Le couvre-feu est maintenu entre 20h et 5h.
- Les établissements recevant du public ne pourront toujours pas en recevoir SAUF les restaurants et les débits de boissons qui devront se limiter aux livraisons et ventes à emporter (pas de service à table).
- Les établissements scolaires premier et second degré pourront accueillir élèves. Les cours ne reprennent pas, mais les établissements scolaires sont mis à disposition des enfants souhaitant venir travailler dans le cadre de la continuité pédagogique. "Cela donne des chances de travailler dans de bonnes conditions, a expliqué Edouard Fritch. Nous connaissons les difficultés dans les îles, avec les difficultés de suivi à la maison et la connexion internet."
Les collégiens pourront se rendre dans l'établissement de leur île, mais pas de voyage inter-île. 
Concernant les lycéens ayant besoin d'être connectés avec Tahiti, les communes sont prêtes à les accueillir dans les collèges ou les écoles primaires.
- Les activités individuelles de pratique sportives sont autorisées : plage, port, pêche, chasse, activités nautiques.
- Les services communaux sont rétablis
- Concernant l'arrivée du fret dans les îles, qui reste le point de contact mais aussi un service essentiel, les distances doivent être respectées lors du débarquement, car il subsiste un risque de contamination.

Cet assouplissement va faciliter la vie sociale et économique pour que l'activité reprenne, notamment le secteur primaire, le bâtiment, l'artisanat...Le Haut-commissaire insiste sur le respect des gestes barrières et la protection des salariés "ça doit être nos nouveaux réflexes, notre nouvelle façon de vivre pour protéger les personnes les plus fragiles."
Cet assouplissement est provisoire, "le confinement n'est pas levé," a rappelé Edouard Fritch. Si un problème apparaissait, les mesures strictes s'appliqueront à nouveau.
 

Reprise progressive de certains secteurs à Tahiti et Moorea

A Tahiti et Moorea, les mesures strictes de confinement demeurent jusqu'au 29 avril. "Dans les jours qui viennent, nous verrons quelle est la présence réelle du virus sur le territoire,  avec une centaine de tests réalisés chaque jour, a déclaré le Haut-commissaire."
Les communes fonctionnent actuellement avec 30 à 40% de leurs personnels. Dès lundi 20 avril, il sera possible de doubler le nombre de personnes au travail pour atteindre 80 et 100% à la fin du confinement. Des moyens de protection du personnel seront mis à disposition : des masques vont être distribués dans toutes les communes de Polynésie, même dans les îles indemnes si le personel le souhaite.

Le secteur du bâtiment peut également reprendre son activité, avec une organisation stricte pour se protéger et protéger les autres dès la semaine prochaine.
 

Retour des évasanés de Paris sous conditions

Tous les 10 jours s'opère un vol de continuité territoriale à destination de Paris. Le prochain vol part dimanche 19 avril. Il reviendra avec du fret médical.

Le Pays et le Haut-commissariat s'étaient engagés à rapatrier une trentaine de Polynésiens évasanés sur chaque vol. Mais des cas de Covid-19 ont été détectés chez certains d'entre eux, à Paris. 
Il sera donc exigé que les évasanés aient un résultat de test négatif, même pour les personnes asymptômatiques. Egalement de s'assurer que ces patients sont bien arrivés au bout de leurs traitements à Paris.
Le prochain vol décollera mercredi prochain de Paris.

Pour les autres Polynésiens bloqués en métropole, le Président leur demande de patienter. "Les charters organisés sont essentiellement consacrés au matériel médical. Le prochain est déjà plein. C'est donc 50 passagers par vol maximum, avec une priorité aux évasanés ou aux personnes dans une situation particulière."
 

Vente d'alcool sous certaines conditions

C'est désormais officiel : la vente d'alcool peut reprendre à compter de lundi 20 avril, uniquement pour la bière et le vin, et les alcools de moins de 15°. La vente d'alcools forts reste fermée.
Les alcools seront vendus uniquement en drive, c'est-à-dire directement dans les véhicules. Les magasins sont en train de s'organiser.

Vente autorisée du lundi au jeudi et pas de vente d'alcool réfrigéré.
"L'alcool réunit en Polynésie, a conclu Edouard Fritch. Donc, nous pouvons lâcher un peu de pression, mais pas question qu'il donne lieu à de nouveaux rassemblements."
Allègement du confinement dans les îles et vente d’alcool sous conditions

Déclaration du HC sur les adaptations aux mesures de confinement dans les archipels à l'exeption de Tahiti et Moorea du 17 avril 2020 :
 

Allocution du Haut-Commissa... by Sandira Derock on Scribd


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live