polynésie
info locale

Allemagne : une explosion "volontaire" fait un mort et une dizaine de blessés

faits divers
Allemagne : une explosion "volontaire" fait un mort et une dizaine de blessés
©B3Zero
Une explosion "volontaire" devant un restaurant du centre-ville d'Ansbach, dans le sud de l'Allemagne, a fait un mort et plusieurs blessés dimanche soir, ont indiqué les autorités locales.



             

             

"Une explosion s'est produite dans le centre-ville et un homme, selon les derniers éléments de l'enquête, celui qui l'a provoquée, est décédé à cette occasion, tandis que dix personnes ont été blessées", a indiqué la police locale.
Il est à l'origine de la détonation, a-t-elle ajouté dans un communiqué.
"Il s'agit d'une explosion provoquée de manière volontaire", a déclaré le porte-parole du ministère régional de l'Intérieur de Bavière, région dans laquelle se trouve la localité, Michael Siefener. Interrogé pour savoir s'il s'agit d'une bombe, il a répondu : "nous sommes en train de vérifier en ce moment". Il a ajouté qu'il était "trop tôt" pour dire s'il s'agit d'un attentat ou pas.
L'explosion s'est produite en fin de soirée devant un restaurant, non loin du lieu où devait se tenir un festival de musique en plein air rassemblant 2.500 personnes. Cette manifestation a été interrompue.
Tout le centre de cette localité de Bavière a été investi par les secours et ses accès bloqués par la police. Le ministre régional de l'Intérieur Joachim Herrmann doit se rendre sur place dans la nuit.




Allemagne : un mort et 3 blessés dans une agression à la machette
 Un demandeur d'asile syrien a tué une personne à la machette dimanche en Allemagne et en a blessé trois autres dans une crise de rage a priori passionnelle, qui intervient toutefois dans un climat tendu après la fusillade de Munich.
"Nous ne disposons pas d'élément sur une motivation terroriste", a souligné la police de Reutlingen, la localité de 100.000 habitants proche de Stuttgart (sud-ouest de l'Allemagne) où s'est produit le drame. Elle penche "pour un crime passionnel".
L'agresseur, âgé de 21 ans, "a eu une dispute" avec une Polonaise de 45 ans peu avant 16H30 (14H30 GMT) et l'a tuée "avec une machette" d'un coup à la tête, avant de prendre la fuite en courant et de blesser plusieurs autres personnes sur son passage. Il a été finalement interpellé à proximité.
Selon des médias allemands, l'agresseur et la jeune femme décédée travaillaient dans le même restaurant turc et c'est dans cet établissement en centre-ville qu'a eu lieu la dispute, puis l'agression.

Attaques en série

Des images vidéo amateur diffusées par la chaîne d'information en continu NTV montrent l'agresseur en train de courir dans une zone piétonne pour s'enfuir. Au cours de cette fuite il a brisé avec sa machette le pare-brise d'une voiture, blessant à l'intérieur une femme, fait chuter une autre femme qui a été légèrement blessée à la tête, puis frappé au visage un jeune homme et pénétré dans un petit restaurant pour frapper lourdement avec son arme de 40 cm de long sur une table.
Le Syrien a finalement été percuté par une BMW lors de sa fuite, permettant aux policiers de l'arrêter. Des images amateur le montrent couché à terre, le front en sang.
La police n'a pas confirmé dans l'immédiat des affirmations du quotidien Bild selon lesquelles la femme tuée était enceinte.
Cette agression est survenue dans un climat pesant en Allemagne après la fusillade de vendredi soir à Munich (sud), au cours de laquelle un jeune Germano-Iranien de 18 ans a tué neuf personnes, et une attaque à la hache quatre jours plus tôt dans un train à Wurtzbourg (sud), revendiquée par un demandeur d'asile au nom du groupe jihadiste Etat islamique, qui a fait cinq blessés.