Après un mammographe, un scanner pour l'hôpital de Taiohae

santé nuku hiva
scanner marquises
©Polynésie la 1ere

Cet appareil viendra faciliter le travail des médecins qui n’auront plus à se déplacer de Tahiti pour diagnostiquer leurs patients et vice et versa. Le progrès a un coût : environ 90 millions cfp.

Après l'achat d'un mammographe et d'un appareil de radiographie l’an passé, la dernière acquisition du service d’imagerie de l’hôpital de Nuku Hiva est un scanner.

Le coût de cet appareil et de son environnement technique s’élève à plus de 60 millions CFP auxquels il faut ajouter les 30 millions de travaux d’installation et notamment de plombage de la salle du scanner afin d’éviter que le rayonnement ne traverse les murs.

Plus besoin d'aller à Tahiti

 

Installée dans l’ancienne zone d’accueil des patients, cette machine de dernière génération va permettre aux populations des îles Marquises de faire des actes d’imagerie plus facilement et plus rapidement. 

 

scanner marquises
©Polynésie la 1ere

 

Par contre, l’hôpital marquisien ne dispose pas pour l’heure de médecin radiologue. Donc c’est la manipulatrice radio de Nuku Hiva qui sera en charge des opérations. Après une formation, Khadija explique que l'on va pouvoir faire des scanners d'ordre cérébral, thoracique, abdominal, pelvien ou osseux. Ces scanners seront envoyés à l'hôpital de Uturoa à Raiatea où les radiologues vont les interpréter et envoyer les diagnostics".

Un gain de temps et d'argent. En effet, les évacuations sanitaires vers Tahiti engendre des frais pour les familles ainsi qu’une séparation/éloignement du foyer qui peut être pénible. Ainsi l’acquisition de ce nouveau scanner représente un soulagement pour la population locale.

 

 

Une délégation du gouvernement, composée du président du Pays Edouard Fritch ainsi que du ministre Jacques Reynald, se déplacera aux Marquises pour l'inauguration du scanner prévue à 15h00 cet après-midi.

 

Ecoutez le reportage d'Abi Tematahotoa :

scanner marquises