polynésie
info locale

Assises de la mer : Emmanuel Macron ouvre les débats

outremer
Suivez le grand débat entre Emmanuel Macron et les élus d'outremer
©Emmanuel Dunand / AFP
Les Assises de la mer s’ouvrent, ce mardi 3 décembre, pour deux jours à Montpellier sur le thème "élargir les horizons". On y parlera économie maritime, énergies marines renouvelables, innovations nautiques… Et c'est le chef de l'Etat qui a ouvert les débats avec un discours.
Il y aura aussi des ateliers de travail mercredi autour des objectifs du grenelle de la mer, des algues hi-tech, ou encore des aménagements littoraux. Emmanuel Macron a ouvert les débats rappelant notamment les engagements de l’exécutif. "Je suis venu ici vous dire notre ambitions, nos objectifs et les moyens que nous mettons en oeuvre (...) pour que ce destin maritime soit pleinement embrassé et que nous soyons au rendez-vous pour le siècle qui s'ouvre"
 

Extrait du discours


Lors de son discours, le chef de l’Etat est revenu le positionnement de la France en matière d’exploration. "84% de nos mineraies sont dans nos océans. Mais c'est aussi 90% de nos réserves d'hydrocarbure (...) La France a pris ses responsabilités en considérant que l'importance de ce bien commun, la nécessité de préserver la biodiversité, la lutte contre les émissions, justifiaient de stopper justement les nouveaux projets. Mais il faudra convaincre d'autres partenaires qui sont en train aujourd'hui d'ouvrir de nouveaux chantiers". 
 

Extrait du discours


Emmanuel Macron a parlé de concilier les objectifs et les usages, en préservant la biodiversité et la nécessité de nourrir la planète. "Protéger l'ocean est un impératif au moins aussi grand que celui de la préservation de l'Amazonie (...) Il y a urgence à agir (...) Pour protéger ce bien commun, encore faut-il le connaître précisément, intimement, de ce savoir charnel que cultive les marins mais de ce savoir aussi de plus en plus scientifique qu'il nous faut développer", a t-il déclaré. 
 

Extrait du discours


Le chef de l’Etat a reparlé de la station de recherche qui sera bientôt installée dans les îles Eparses, dans l’océan Indien. Elle permettra d’explorer les processus et de documenter les écosystèmes naturels les mieux préservés. 
 

Extrait du discours


Emmanuel a annoncé qu’un programme prioritaire de recherche "océan et climat" sera être lancé, en partenariat entre le CNRS et l’IFREMER. "Aujourd'hui, nous protégeons deux tiers de nos récifs par des aires marines protégées (...) Je veux d'une part que l'on renforce les contrôles dans ces aires, et d'autre part que l'on protège les trois quarts de nos récifs en 2020 et la totalité en 2025"
 

Extrait du discours


Emmanuel Macron a également plaidé pour la création d’aires protégées en haute mer, qui obligeront à mener des études d’impact sur certains projets.
 
Publicité