Au foyer Jean XXIII, les lycéens se répartissent les tâches

logement
Foyer Jean 23
Un cadre adapté et nécessaire aux adolescents. ©Polynesie.la1ere

Le foyer Jean XXIII offre un toit aux jeunes étudiants originaires d'autres archipels de Polynésie. Entre études et tâches ménagères, les enfants n'ont pas le temps de s'ennuyer.

Cuisine, ménage, jardin - à chacun sa mission. Et tout le monde participe. Le Foyer Jean XXIII, autrefois séminaire, est aujourd'hui occupé par une vingtaine de jeunes garçons et filles.

Les lycéens vivent en communauté et sont éduqués aux différentes tâches ménagères. « On nous donne des tâches pour travailler », confie l'un des jeunes. Quelques garçons sont « en train de nettoyer le terrain pour le sport de tout à l’heure ». Une fois les tâches quotidiennes accomplies, les jeunes pourront se réunir sur le terrain de sport. C'est le moment le plus attendu. Sauf pour les plus studieux, qui préfèrent rester travailler en salle d'études.

« Ici, on ne manque de rien »


Le centre d'hébergement, perché sur les hauteurs de Punaauia, accueille des jeunes originaires d'autres archipels qui n'ont pas de logement à Tahiti. Ils viennent notamment des Tuamotu ou des Marquises. Ils ont la chance d'avoir un foyer où tous les moyens sont à leur disposition pour étudier dans de bonnes conditions. 

On a notre armoire, le lit, les toilettes derrière… Ici, on a tout, on ne manque de rien 

Un garçon du foyer


Ils sont suivis et il n'est pas question de chômer. Les journées sont rythmées par une organisation bien rodée. Chacun sait ce qu'il a à faire. Un cadre adapté et nécessaire aux adolescents, grâce auquel ils prennent de bonnes habitudes :

Grâce au foyer j’ai adopté cette habitude de rentrer tôt, de faire beaucoup plus de tâches ménagères qu’avant

Une jeune étudiante du foyer


Retrouvez le reportage de Punua Toti :