Festival d'Anatonu : de la culture Raivavae à profusion !

festivals australes
Mini Heiva Anatonu
©Polynésie la 1ère
Raivavae est en fête depuis deux semaines. Le mini-Heiva, organisé par l’association Tamarii Toeno, se déroule actuellement dans le district d’Anatonu.

La culture reprend ses droits à Raivavae. Alors que l’enseignement bilingue français/geo Gaivavae entre en vigueur dès la rentrée prochaine, les sports traditionnels et les techniques ancestrales ne cessent d’être valorisés.

C’est dans cet esprit que l’association Tamarii Toeno a organisé le mini Heiva d’Anatonu. Ce festival est l’occasion pour la population de Raivavae de se réapproprier sa culture.

Lors de cette deuxième semaine de festivités, certains ont appris à tresser les niau, d’autres à allumer du feu avec du bois. Les participants pouvaient également opter pour des activités plus physiques, comme… les échasses ! Une première expérience très ludique pour la majorité des jeunes présents qui ne s’étaient encore jamais tenus debout sur des échasses.

Mini Heiva Anatonu
©Polynésie la 1ère


Evidemment, ils pouvaient aussi opter pour des pratiques plus familières. La pirogue traditionnelle, bien sûr, mais aussi le football, pour lequel ils sont très doués. Une qualité des Raivavae, dont Isamaera Tetaronia est fier. En tant qu’ancien footballeur, il souhaite que les jeunes gardent l’état d’esprit conquérant propre aux îles Australes.

Mini Heiva Anatonu
©Polynésie la 1ère


La danse et le chant seront à l’honneur pour la troisième semaine de cette rencontre. L’ambition reste la même : favoriser la transmission et resserrer les liens intergénérationnels.

Regardez le reportage de Herevai Hoata :