Letchis, l'or rouge de Raivavae

agriculture australes
litchis
Litchis de Raivavae. ©Arthur TIARII/Polynésie la 1ère
Aux Australes, la fin de l'année annonce l'arrivée des letchis. Principalement récoltés à Tubuai qui s'en est fait une spécialité, sa voisine Raivavae constate qu'ils poussent aussi très bien sur l'île. Depuis 3 ans, les habitants les cultivent pour les exporter sur Tahiti.
 
Des grappes de fruits rouges et juteux...une abondance bienvenue. Jusqu'à présent, les habitants de Raivavae se contentaient de les planter pour la famille : celle de l'île et les "exilés" à Tahiti.
"Ici, à Raivavae, ça fait 3 ans maintenant qu'on a des pieds de letchis. Et quand ça donne, on les mange ou on donne à la famille pour Noël," explique Henriette Tevaatua, cultivatrice.

Mais finalement, devant l'exemple donné par les voisins de Tubuai qui exportent et rentrent de l'argent, les Raivavae commencent à planter des letchis plus sérieusement. Les nouvelles générations vont compter sur une manne qui rapporte. "Aujourd'hui, les parents donnent les terrains aux jeunes, poursuit Henriettte Tevaatua. Ils commencent à cultiver. Je crois que dans 5 ans, ils récolteront aussi."

En attendant, la récolte de 2020 s'annonce généreuse. Les arbres plient sous les fruits qui ne sont pas tout à fait mûrs, pas encore assez sucrés, mais les oiseaux donnent le signal de la cueillette. Chacun se débrouille pour les empêcher de tout grapiller : cannettes d'aluminium ou morceaux de plastique accrochés aux arbres...et qui vont dissuader les moins téméraires.
 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live