Les étudiants de Rapa peuvent compter sur l'aide alimentaire venue de leur île

consommation rapa
Les étudiants de Rapa peuvent compter sur l'aide alimentaire venue de leur île
©Polynésie la 1ere

La précarité étudiante, une réalité qui touche de nombreux jeunes. Aujourd'hui, des dispositifs ont été mis en place pour les aider, comme le repas à 120 cfp au restaurant universitaire. Mais pour les étudiants originaires de Rapa, les habitants de leur île ont été grandement sollicités. 

Grande surprise pour Amanda. Elle découvre le taro, le poisson et les fruits qu’elle et les résidents de 4 lieux d’hébergements étudiants reçoivent aujourd’hui de la communauté de Rapa. Une aide alimentaire qui tombe à pic pour cette étudiante. "Comme on arrive en début de mois, et on reçoit la bourse vers le milieu du mois, du coup on se retrouve dans des périodes assez critiques", explique cette bénévole. 

Les étudiants de Rapa peuvent compter sur l'aide alimentaire venue de leur île
©Polynésie la 1ere

A Rapa, l’ensemble de la population guidé par le Grand Conseil oeuvre depuis une semaine pour aider ces étudiants qui peinent. Objectif : que les récoltes, fruits de la pêche et chasse soient bien préparés. 

Après plusieurs jours de navigation, les denrées arrivent finalement entre les mains des étudiants bénévoles comme Marshall. "On est en train de compter les marchandises que l'on a reçues...De façon à ce que l'on puisse répartir sur les différents lieux où les étudiants se trouvent", dit la jeune bénévole.

Cette initiative vient renforcer le système d’aide et permet aux étudiants de diversifier et varier leur alimentation. 

Les étudiants de Rapa peuvent compter sur l'aide alimentaire venue de leur île
Chez les Rapa, la solidarité a véritablement un sens. ©Polynésie la 1ere

« Depuis le COVID, beaucoup, de jeunes sont en situation de précarité, même en nourriture. Et comme ce sont des enfants des îles, c'était plus facile d'appeler les îles pour avoir du ma’a de chez eux », explique Taurere Gournac, une autre bénévole.

Une action que Hoanui, vice-président des étudiants, souhaite voir se multiplier. Aujourd’hui, plus de 500 étudiants bénéficient de ce don venant de Rapa, l’île la plus éloignée de Tahiti.