Fenua d'antan : les pommes de terre de Tubuai

océan pacifique tubuaï
Fenua d'antan : les pommes de terres de Tubuai
©Polynésie La 1ère
On connaît les pastèques de Maupiti, les melons de Huahine, les ananas de Moorea mais connaissez-vous la culture de la pomme de terre à Tubuai ?
Surnommée « l’île de l’abondance » pour ses terres fertiles, son vivier lagunaire poissonneux et son élevage, Tubuai est située sur le tropique du capricorne, à 640 km au sud de Tahiti à vol d’oiseau. Le climat de cette île est plus frais que celui de Tahiti, inférieur de 2 à 5 °C, comme pour l'ensemble des îles Australes. Sa fraîcheur, ses pluies abondantes, sa terre fertilite favorise une agriculture vivrière (carottes, taro, pomme de terre...) abondante.

C'est entre les années 1963 et 1965 que le gouvernement a décidé de développer la production de la pomme de terre, à la fois pour les raisons d'ordre climatique, mais surtout pour des raisons socio-politiques, l'activité de la "pomme de terre" est susceptible de constituer la base d'une économie agricole prospère de cet archipel éloigné et de créer des emplois pour les habitants de l'île.

En 1988, Tubuai a produit cent fois plus de pommes de terre que son île soeur Rurutu. Pour sa prochaine récolte en juillet 1989, le service SDAP annonce 2.000 tonnes de pommes de terre. La terre y est très fertile !
©Polynésie La 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live