Caroline Tang à la rencontre des Polynésiens de Toulouse

santé
Caroline Tang à Touluse
©Service de communication de la Présidence
La Déléguée de la Polynésie française, Caroline Tang s’est rendue en début de semaine à Toulouse, afin de faire un point sur l’état d’avancement de la réhabilitation du foyer des étudiants et aller à la rencontre de la communauté polynésienne de la région.
Caroline Tang à Touluse
©Service de communication de la Présidence

Caroline Tang a participé au foyer de Toulouse, à une réunion avec les membres du bureau de l’Association des étudiants (AEPF) et l’architecte maître d’œuvre des travaux de réhabilitation du bâtiment, qui seront entrepris dans le courant de l’année.
 
Puis, Caroline Tang a rencontré le Directeur général du Toulouse Football Club (TFC), Jean-François Soucasse afin de discuter des synergies qui pourraient être créées avec la Délégation, pour aider les étudiants polynésiens dans leur recherche de stage. Le TFC bénéficie, en effet, d’un réseau de 200 entreprises partenaires, notamment dans les secteurs de l’aéronautique, de la restauration, ou encore de l’industrie automobile. Jean-François Soucasse s’est dit prêt à apporter son aide. En marge de la réunion, la Déléguée a échangé avec le jeune footballeur polynésien, Tautu Heitaraurii, stagiaire au centre de formation du TFC depuis septembre, dans le cadre de la convention liant le club à l’AS Vénus. 
 
Caroline Tang à Toulouse
©Service de communication de la Présidence

La Déléguée rencontre la communauté polynésienne de la région

 
Profitant de ce déplacement à Toulouse, la Déléguée s’est, par ailleurs, rendue mardi après-midi au Résidhome Privilège Occitania pour rencontrer des évasanés polynésiens et leur apporter son soutien. Ces derniers lui ont fait part des difficultés qui peuvent être vécues par les malades soignés en province. Caroline Tang a assuré que la Délégation y répondrait au mieux dans le cadre de ses missions.
 
La Déléguée est, d’autre part, allée à la rencontre d’entrepreneurs polynésiens installés dans la région et a évoqué avec eux des pistes de collaboration.
 
Elle a échangé dans cet esprit avec Heifara Swartvagher, qui gère avec son épouse un domaine de 38 hectares de vignes à Cahors, Laurent Degache installé près de Toulouse avec son épouse Vahinetua, qui travaille actuellement sur son prochain album, ainsi que Sophie Deprince et Didier Hamelin, formés par l’école Tahiti Massage, et qui tiennent un salon de massage à Escalquens. 

Source : communiqué de la Présidence