polynésie
info locale

Christine Kelly, ancien membre du CSA, s'investit auprès des femmes en détresse

social
Christine Kelly, ancien membre du CSA, s'investit auprès des femmes en détresse
La journaliste Christine Kelly, avec sa fille adoptive dans les bras, remet un chèque de 600.000 F au foyer "Pu o te hau". ©miri tumatariri/pol1ère
Journaliste et ancien membre du CSA, Christine Kelly, est en Polynésie au nom de sa fondation "K d'urgence". Elle vient de remettre un don de 600.000 F au foyer "Pu o te hau", elle qui a adopté une petite fille polynésienne.
Christine Kelly est particulièrement engagée dans les actions en faveur des familles monoparentales au travers de sa fondation « K d’urgence ».
Actuellement en Polynésie accompagnée de ses parents et de sa fille adoptive, Christine Kelly a rencontré les femmes du foyer "Pu o te hau", à Pirae, ce matin, qui accueille les mères victimes de maltraitances et leurs enfants. A cette occasion, elle a remis un don de 600.000 F. Elle a été accueillie notamment par Chantal Galenon, présidente de la Fédération du conseil des femmes de Polynésie.
Une partie de ce don va bénéficier directement aux mères du foyer, à travers diverses formations, comme la couture, le permis de conduire, ou encore la self défense...     .

Une problématique qui lui tient personnellement à coeur, puisqu'elle est elle-même la mère adoptive d'une petite fille polynésienne.
Christine Kelly avait déjà fait un don à ce même foyer en août 2014. 

Christine Kelly est une journaliste de télévision, membre du CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel) de janvier 2009 à janvier 2015. Elle est actuellement présidente du Musée Européen des Médias qui doit ouvrir en 2019.
Elle a créé la fondation "K d'urgence", en 2010, soutenue notamment par Charles Aznavour, Claire Chazal et Michel Drucker.